Ont collaboré à ce numéro

 CICR
 ECOFIN
 M. aL hadji Diagola
 Min. Sidiki KABA
 Mme Penda MBOW
 Mme Rachel SIRAMORY
 REDACTION
 UIP
 UNIS

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

 

Au Sénégal, les ressources de pétrole récupérables sur le champ SNE ont augmenté de 198 millions de barils, selon les résultats d’une nouvelle étude géotechnique ayant couvert une partie du périmètre que couvre la licence. Ajoutés aux 641 millions de barils estimés depuis août 2016, les ressources totales récupérables du champ sont désormais de 839 millions de barils.

« Une opportunité fantastique au large du Sénégal », selon Cath Norman, la directrice générale de Far, l’un des partenaires engagés sur le champ. La société estime que les ressources récupérables pourraient y atteindre 1,5 milliard de barils. Par ailleurs, la responsable a précisé que la décision finale d’investissement sur SNE sera prise en 2019.

 

Total Eren, la branche en charge des énergies renouvelables de Total, son partenaire Africa Energy Management Platform (AEMP) et la société minière IAM Gold ont inauguré à Essakane, au Burkina Faso, la plus grande centrale hybride thermique-solaire du monde. Ceci, en présence du président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kabore.

La centrale qui est composée de 130 000 panneaux qui seront reliés à la centrale existante au fioul lourd de 57 MW, alimentera en électricité la mine d’or d’Essakane appartenant à IAM Gold. Cette mine est située dans le nord du pays.

 

La Banque africaine de développement (BAD) débloque 47 milliards FCFA pour financer un projet d’interconnexion électrique entre le Niger, le Nigeria, le Bénin et le Burkina Faso. La signature de l’accord de financement s’est déroulée, hier, à Niamey, en présence du représentant de la BAD au Niger, Nouredine Dia, et de la ministre du Plan, Aïchatou Kané Boulama.

L’objectif est d’améliorer le taux d’accès à l’électricité dans la sous-région.

Les régions de Dosso, Tillabéri et Niamey (sud-ouest) seront bénéficiaires de ce projet qui touchera plus de 6 millions d’habitants au Niger.