Ont collaboré à ce numéro

 cirid,
 Malick NDIAYE
 Min. Alioune SARR
 Pr Amsatou S. Sidibé
 Université de Pékin

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com


tyle type="text/css">

Alioune Sarr, ministre du Commerce, de la consommation, du secteur informel et des Pme,  a présenté, mercredi dernier, à l’Organisation mondiale du commerce (Omc) la plateforme « Gaindé » comme un outil performant du génie sénégalais pour l’atteinte des objectifs du développement durable à l’horizon 2030.

GENEVE-(Suisse) – A l’occasion de la 17ème édition du forum public de l’Organisation mondiale du commerce portant sur le thème : « Le commerce: au-delà des gros titres », le Sénégal a présenté un panel sur «la dématérialisation des procédures du commerce extérieur du Sénégal ».  Un thème bien à propos car les séances du Forum qui regroupent des milliers de personnes sont axées sur la façon de rendre le commerce plus inclusif, sur le commerce et les objectifs de développement durable (Odd) ainsi que sur le commerce et l’emploi. Les Sénégalais ont donc mis le focus sur la croissance économique, l’inclusion et l’atteinte des nouveaux objectifs de développement durable, en démontrant entre autres que la dématérialisation des procédures du commerce extérieur augmente les flux des échanges commerciaux ; induisant une croissance économique plus soutenue. « Un des objectifs du Plan Sénégal émergent est de tripler les exportations du Sénégal par la facilitation et la dématérialisation des procédures du commerce extérieur », a insisté Alioune Sarr.

A écouter, voir et revoir !

Violences faites aux femmes, terrorisme, Islam confrérique, retrait de la loi sur la parité proposé par Me El Hadji Diouf, appel au dialogue politique du Président Macky Sall, Madame Amsatou Sow Sidibé, professeure de droit à l'Université de Dakar, présidente du parti Car Lenen à coeur ouvert, à Genève, avec le magazine panafricain ContinentPremier.Com. Une interview dirigée par El Hadji Gorgui Wade Ndoye assisté de Romane Chargy, stagiaire.
 



" frameborder="0" allowfullscreen>

Madické Niang, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, Cheikh Tidiane Sy, Ministre d’Etat, Ministre de la justice, Mme Ngoné Ndoye, Ministre de la Diaspora ont tenu à faire le déplacement à Genève, au Palais des Nations Unies, pour témoigner leur solidarité et leur fierté pour le récipiendaire, le jeune homme d’Affaires sénégalais, Cheikh Amar honoré, le 3 juin 2011, par le Centre indépendant de Recherches et d’Initiatives pour le Dialogue (Cirid), une ong africaine basée en Suisse.

Les questions que l'on ne peut manquer de se poser sont les suivantes : " Pour quelles raisons les mêmes types de tensions et de conflits qui existent partout en Afrique de l'Ouest ont-ils produit un tel résultat en Côte d'Ivoire précisément et pas ailleurs ? Et corrélativement, pourquoi la Côte d'Ivoire est-elle le seul pays ouest-africain où l'on discute encore 50 ans après les Indépendances pour savoir qui est Ivoirien et qui ne l'est pas ? " Poser ces questions ne revient pas à jeter l'opprobre sur un pays, ni à stigmatiser ses habitants, mais à interroger une réalité sociale cruelle et paradoxale dont les premiers à souffrir sont les Ivoiriens eux-mêmes.

La « redécouverte » de l’Afrique à travers l’enseignement de l’histoire de l’Afrique

En quelques points je voudrais simplement vous faire part de mon parcours intellectuel de « redécouvrir » l’Afrique à travers mon expérience de l’enseignement de l’ histoire générale de l’Afrique à l’Université de Pékin, dont le Deapartement d’histoire est un fondateur de la discipline en hisyoire en Chine depuis 1958.