Ont collaboré à ce numéro

 2012 Elections
 ACANU
 Antgel, Ville d'Onex
 Antigel Festival
 Bulletin info OMS
 COTMEC, EIRENE
 Dahij
 Edilivres Paris
 Eric Bridier
 Etat de Genève
 Fal 2012
 Fest. de Philosophie
 HCR
 IBN SAID
 Ismael Lo,
 La tribune Sénégal
 M. Ibrahima Faye
 M. Sanou Mbaye
 Martin Tchapchet
 Medias Nord Sud
 Nafissatou Dia Diouf
 Olusegun Ol AGANGA
 Pr Maimouna Barro
 Sophie Bessis,
 Souley. Jules. Diop
 Toni Morrison
 UN SPECIAL GENEVA
 Université de Genève
 Whitney Houston
 Xavier Collin

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Comprendre la guerre contre la Libye de Kadhafi.

Publié le, 05 novembre 2011 par Massamba Mbaye

Boubacar Boris, écrivain s'entretient avec la Tribune du Sénégal.

Les forces rebelles libyennes aidées par L’Otan ont finalement fait tomber le régime de Mouammar Kadhafi après sept mois de combats quotidiens ininterrompus. Que vous inspire une telle issue ?

Cette guerre a été dès le premier jour celle des Occidentaux. A chaque étape décisive, ils ont violé la résolution 1973 du Conseil de sécurité. En plus des bombardements de l’Otan, il y a eu le parachutage d’armes et l’envoi d’unités spéciales sur le terrain. Je crois cependant que la chose la plus frappante, ca a été l’implication quasi militaire des medias dits globaux dans le conflit. Personne ne s’est jamais fait d’illusion sur CNN, la BBC et Al-Jazeera mais ils semblaient jusqu’ici s‘être malgré tout fixés un seuil à ne pas dépasser, juste pour mériter un minimum de crédit. Cette fois-ci ils n’ont fait preuve d’aucune retenue. Un exemple parmi des dizaines d’autres, c’est l’histoire de l’arrestation des fils Kadhafi. Il n’y a aucune image, ils savent que c’est faux mais ils répètent l’info pendant toute une journée, car ce qui importe pour eux c’est de désorganiser le commandement ennemi. De même ils ont refusé de s’étendre sur le bilan de 50.000 morts avancé par le CNT lui-même. C’est un chiffre colossal, rien ne le laissait prévoir, puisque les bombardements de l’Otan étaient supposés épargner des vies humaines. Le communiqué du CNT montre que ça été une véritable boucherie et ces medias très partiaux l’ont repris furtivement et sont aussitôt passés à autre chose.