Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Par Abdou Karim DIARRA Correspondance particulière, Canada

MONTREAL- Le secrétaire général de la Francophonie, le Président Abdou Diouf a reçu le mardi 24 mars le titre de docteur honoris Causa de l’université du Québec en Outaouais (UQO) a constaté Apa. Devant un parterre de prés de 250 invités et de nombreux dignitaires provenant d’une quinzaine de pays, dont la Tunisie, la Suisse, le Mali, le Togo, le Cameroun et la République arabe d'Égypte, le recteur de l’UQO Jean Vaillancourt a indiqué à l’endroit du récipiendaire que « l’Université du Québec en Outaouais a l’honneur de rendre hommage à un homme exceptionnel en lui conférant le titre le plus prestigieux de l’Université du Québec, sous l’égide de l’UQO, soit celui de docteur honoris causa ».

Il ajoutera alors que « son Excellence Abdou Diouf est un homme de conviction et de valeurs.

Son parcours et ses réalisations incitent à l’admiration et au respect. Nous voulons, aujourd’hui, honorer l’homme, l’humaniste et le militant inlassable pour la francophonie, la justice, l’égalité, la tolérance et le dialogue ». Daniel Coderre, président de l'Université du Québec a vanté les accomplissements du secrétaire général en affirmant qu'il était un homme d'État, de paix, de changement, de progrès et qui avait à coeur la cause de la francophonie.

Le nouveau docteur honoris causa de l’UQO a tenu à remercier les dirigeants de l’Université pour cet hommage. Le président Abdou Diouf dans une brillante allocution a dit à l’endroit de l’UQo et du Canada que « Votre invitation constitue pour moi une source de motivation et d’encouragement à participer, avec foi et vigueur, à ce beau combat pour notre langue, pour nos valeurs, pour l’enrichissement de notre communauté, pour notre jeunesse à laquelle nous devons tant. L’Université est au cœur de ce combat. Elle porte en elle cette vocation universelle qui doit transcender les différences culturelles, linguistiques ou sociales : celle incomparable, de la transmission des connaissances, du savoir et du progrès humain. Elle est un vecteur essentiel et permanent du dialogue des civilisations, de l’ouverture au monde, de la rencontre et du partage des cultures ». Abdou Diouf citant Corneille, Montesquieu, Diderot et Homère a également rappelé le climat économique actuel et l'importance de la solidarité entre les nations afin que les valeurs universelles puissent s'imposer. Il a souligné l'importance du Sommet de Québec qui s'est tenu l'automne dernier et où, pour la première fois, les pays du Sud ont pu débattre avec ceux du Nord de la crise financière mondiale. « Je le dis gravement : les quelque cinq milliards d'hommes et de femmes exclus de la décision ne pourront pas tolérer très longtemps que quelques pays mettent sous tutelle les choix pour la planète », a-t-il martelé. Abdou Diouf arrivé à la tête de la Francophonie a rappelé que la crise actuelle s’explique par le fait qu’on a mis l’homme au service de l’économie, alors qu »il s’agit de faire en sorte que l’économie soit au service de l’homme. Le doctorat accordé à Diouf est le 11eme attribué par l’Uqo en 28 ans

Abdou Karim DIARRA Correspondance particulière Canada