Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur de publication.

Aucun État ne défend ouvertement la pratique de l’esclavage! Aujourd’hui en Mauritanie, des géniteurs mâles, eux-mêmes esclaves ou affranchis -harratines- s’accouplent avec des femmes esclaves pour perpétuer l’esclavage, j’allais dire « l’esclavagerie ». Le virus est ainsi transmis par l’intermédiaire d’une mère. Oui, c’est impersonnel car dès qu’elle met au monde sa progéniture, son maître en dispose comme d'un « bien ». L’esclavage devient ainsi un héritage. Comme un sort, il poursuit l’être sans être, déraciné, sans identité, sans état civil, sans passé… Se révolter, oui mais comment, dans une ambiance de peurs, de douleurs, d’incertitudes et dans un présent qui ne se conjugue qu’au passé, lié à celui du maître. Et ce dernier aura même le double culot de parler au nom de son bien d’esclave et de Dieu. Oui, Dieu est invoqué pour perpétuer dans la mémoire de l’esclave sa condition d’infériorité dont le Seigneur a bien voulu le doter. Ainsi donc, pour mériter d’entrer dans son paradis, l’esclave devait obéir à son maître.