Ont collaboré à ce numéro

 Conseil Droits ONU
 Dr. Rolph PAYET
 M. Mamadou KASSE
 Min. Amadou BÂ
 Mme Seynabou Ndiour

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Forum de Dakar sur la Paix et la Sécurité: les grands moments!

Publié le, 04 décembre 2019 par M. El Hadji Gorgui Wade NDOYE

DAKAR- (SENEGAL)- Amadou Bâ, Ministre sénégalais des Affaires Etrangères, a partagé, avec notre envoyé spécial, à Dakar, les grands moments de la première journée du Forum sur la Paix et la Sécurité (Dakar, 18 et 19 novembre 2019), marquée par la séance phare de la cérémonie d’ouverture et du panel de haut niveau. 

 

Le Vice-ministre parlementaire du Japon a remercié le président Macky Sall de sa « grande initiative d’organiser le Forum devenu un évènement incontournable dans l’agenda annuel des rencontres internationales ». Le représentant japonais a aussi mis l’accent sur la « coopération entre l’Afrique et le Japon à travers la Conférence Internationale pour le Développement de l’Afrique (TICAD) dont la 7Ème Édition a consacré une partie de ses travaux à la paix et à la sécurité en Afrique. Rappelons, à cet égard que le Japon est prêt à former 60.000 personnes dans le domaine de la justice, du maintien de l’ordre public et du contrôle des frontières.

 

Le Premier Ministre français, a quant à lui insisté sur le fait que « le forum de Dakar est une belle manière de répondre présent à la renaissance du monde. » Une renaissance qui doit passer par le « renforcement du multilatéralisme et la défense de la paix et de la sécurité ». Le haut représentant de la France a aussi mis l’accent sur l’action de la France, de ses partenaires européens et africains dans la lutte contre le terrorisme.

 

 Le Président de la Mauritanie, invité d’Honneur « a rappelé la communauté de destin entre les peuples du Sénégalais et mauritanien ».  Il est revenu sur « les vulnérabilités de l’espace sahélien marquées par des conditions climatiques difficiles, les lacunes en matière de gouvernance, l’ampleur des défis socio économiques, la rareté de l’eau, la récurrence des mouvements irrédentistes et les contraintes budgétaires des Gouvernements. ». Le Président mauritanien a aussi martelé que « toute solution aux défis du Sahel doit nécessairement intégrer la résolution de la crise libyenne. » 

 

Enfin le Président Macky Sall a salué « la présence du Président mauritanien, invité spécial du 6ème Forum, qui traduit l’attachement commun aux relations ancestrales entre les peuples sénégalais et mauritanien tissées entre autres, par l’histoire, la parenté, la spiritualité et le voisinage ».  Le Président Sall a mis l’accent sur « le multilatéralisme en rendant hommage à l’action de l’ONU dont les missions de paix ont acquis une vocation multidimensionnelle, contribuant à faciliter des processus électoraux, à reconstruire des systèmes judiciaires, aider au désarmement, à la démobilisation et la réintégration d’ex soldats, protéger des civils et prendre en charge des besoins spécifiques des femmes, des enfants et des personnes âgées. ». Donnant le ton du Forum à la suite de son homologue de la Mauritanie, le président du Sénégal a évoqué « les nombreux défis auxquels fait face le multilatéralisme, notamment au Mali où en dépit des efforts considérables au niveau de la MINUSMA, l’agression terroriste contre ce pays s’est intensifiée avec des attaques devenues plus fréquentes et plus meurtrières. » A ce propos, rappelle M. Amadou Bâ, avec ses services, « le chef de l’Etat a réitéré la solidarité et le soutien du Sénégal aux pays amis et frères victimes du terrorisme, ainsi que renouveler son attachement à l’unité nationale et à l’intégrité territoriale de la République sœur du Mali qui est un et indivisible. ». Macky Sall a également évoqué les efforts du G5 Sahel et des partenaires bilatéraux et multilatéraux engagés dans la lutte contre le terrorisme au Sahel. Après une analyse pertinente de la situation dans sa complexité, le présent Sall a proposé des solutions, convaincu du fait que la « réponse n’étant pas que militaire, il faut aussi des stratégies préventives et durables d’ordre économique, éducationnel, social et doctrinal. »

 

Même son de cloche au niveau du panel de haut niveau ayant réuni les chefs de l’Etat de la Mauritanie, du Sénégal, de la Ministre de la Défense de France, du représentant de l’Union africaine et le président de la fondation Tony Elumelu. Plénière suivie de trois ateliers simultanés sur les thématiques de la prévention des conflits et de sortie de crises, d’extrémisme violent : groupes terroristes et conflits communautaires dans les processus de paix, ainsi que la sécurité collective : quelles implications pour les forces de défense et de sécurité ».