Ont collaboré à ce numéro

 Amb. BETTY KING
 Amb. Laura Lasserre
 Amb. Ridha Bouabid
 Château rouge
 Festival Grenoble
 FIFOG
 Jacques Weber
 M. Boubacar B. Diop
 M. Doudou DIENE
 M. Jean Fr. FIORINA
 Mme Hilary R Clinton
 Opus One
 Oumar El Foutiyou Ba
 Oupa Diossine Loppy
 Pdt Ahmed Ben Bella
 Pdt. Abdou DIOUF
 Pierrette Herzberger
 US Mission Geneva
 Usine à Gaz

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

· Canada:
   +1(514)806 80-86

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Invité pour la première fois à s'exprimer devant les délégués du Conseil des droits de l'Homme, Abdou Diouf, Secrétaire général de l'organisation internationale de la Francophonie (OIF) a défendu la nécessité de respecter les droits humains dans les pays francophones comme il a aussi élevé la voix pour l'égalité de l'utilisation de l'anglais et du français, les deux langues de travail des Nations Unies.


 

GENEVE – Dans son discours devant le Conseil des droits de l’Homme, Abdou Diouf a fait état des différentes initiatives prises par son organisation pour le renforcement des droits humains et l’ancrage de la démocratie dans la communauté francophonie qui regroupe 75 Etats et gouvernements.


 
Le Secrétaire général de l’Oif a eu une pensée pour ces femmes, hommes, enfants dont les droits sont bafoués en Syrie, ‘avilis dans leur dignité, meurtris dans leur chair’. Il a tenu, en faisant référence au Printemps arabe, à rendre ‘hommage aux peuples qui, au prix d’immenses sacrifices, ont courageusement entrepris cette marche vers la liberté’. Il a martelé que le ‘combat pour la dignité et les libertés, c’est aussi répondre au besoin de justice des victimes durement éprouvées’, notamment les femmes et les enfants.

Abdou Diouf a aussi reconnu que dans des pays de l’Oif : ‘Les espérances et les aspirations de quantité d’hommes et de femmes demeurent insatisfaites’, car ‘leurs droits fondamentaux ne sont pas respectés ou protégés’. Il a solennellement, à cet égard, demandé aux Etats membres de l’Oif de ratifier et de respecter les conventions internationales liées aux droits humains. Avec notamment le nouveau protocole additionnel de la convention relative aux droits de l’enfant concernant l’introduction d’un système de plaintes individuelles devant le comité des droits de l’enfant qui sera ouvert à la signature des Etats, ce 28 février 2012 à Genève.

Enfin, Abdou Diouf a soulevé ‘une question essentielle pour la Francophonie : celle de la présence de la langue française et des francophones et, plus largement, celle de la promotion du plurilinguisme non seulement au sein du Conseil mais dans l’ensemble des organes et mécanismes de l’Onu chargés des droits de l’Homme.’

El Hadji Gorgui Wade NDOYE