Ont collaboré à ce numéro

 Alice M. , Yannick H
 CICR
 Iba Der Thiam
 Mme Inès El-Shikh
 WWF

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

HOMMAGE A MAME EL HADJI ABDOUL AZIZ SY DABAKH

Publié le, 15 septembre 2014 par Professeur Iba Der THIAM

 -      Mame El Hadji Abdoul Aziz SY Dabakh était un prince de la foi

-      Un Chef religieux modèle, dont tout le Sénégal était fier, nonobstant les appartenances confrériques et religieuses

-      Un Guide éclairé, lucide, clairvoyant, pertinent, courageux, impartial, sur lequel, ni l’argent, ni le pouvoir, ni les honneurs n’avaient aucune prise. Comme son valeureux père, il avait tourné le dos aux biens de ce monde.

 

-       Ses seules références étaient l’Islam et la Sunnah

-      Maîtrisant parfaitement le Saint Coran, la langue arabe et les arcanes de notre société, son crédo était l’excellence en tout, telle qu’incarnée par :

le modèle admirable du Prophète Mohamed (PSL)

la loyauté et la fidélité de Seydina Ababacar (RTA)

la fermeté souriante et la rigueur  de Seydina Oumar (RTA)

l’érudition dans la science

§  de Seydina Aliou (RTA)

§  de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif (RTA)

§  d’El Hadji Omar Foutiyou TALL (RTA)

§  et de Mame Maodo SY (RTA), la lumière de Ndiarndé et de Tivaouane

-       Il était un homme de paix, d’amour, d’unité, un rassembleur, un régulateur social, un facteur d’équilibre, de mesure, une garantie d’unité nationale, un soldat de la solidarité confrérique et de la tolérance religieuse

-       Il était l’ami de de tous ceux qui aimaient le Sénégal et qui œuvraient pour sa cohésion, sa prospérité et sa stabilité, qu’il s’agisse des jeunes, des femmes, des personnes âgées ou des étrangers qui vivent parmi nous

-       Il était, en plus, un modèle d’élégance, de beauté physique, doté par Dieu, d’une voix belle, sage, calme et audible, qui parlait au cœur, à la raison, à l’esprit, une voix douce et sereine qui consolide la foi, une voix qui apaise, réconforte et revivifie les âmes et les consciences.

-       Enfin, il était un homme de son temps, moderne, ouvert, convivial, inclusif, qui comprenait la marche du monde et les missions que Dieu (SWT) avait assignées aux musulmans en ces siècles de tensions, de repli identitaire, de méfiance réciproque et de violence aveugle.

 

 

 

Par le Professeur Iba Der THIAM, Agrégé de l’Université, 

Docteur d’Etat, 

Ancien Ministre, 

Ancien 1er Vice-président de l’Assemblée Nationale