Ont collaboré à ce numéro

 ASBL-Belgique
 Ballet Béjart
 Dr Moustapha BARRY
 M Souleymane Diabaté
 M. Blaise LEMPEN
 Mme Awa Sène Sarr
 Mme Inès El-Shikh
 Mme Nafissatou Dia
 MmeCatherine Morand
 Nations Unies
 Spectacles Onésiens

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Nanna.B aux Créatives Festival 2013

Publié le, 21 décembre 2013 par El Hadji Gorgui Wade Ndoye



Justice pour Pape Bécaye Bâ : Les Sénégalais de Belgique se mobilisent.

Publié le, 09 décembre 2013 par El Hadji Gorgui Wade Ndoye

 

Leur cri est fort et ils veulent que personne ne l’ignore : « Un Sénégalais qui tombe n’est pas une mouche qui meurt ». Le 6 décembre, après avoir confectionné des t-shirts à l’effigie du défunt, une soirée de collecte de fonds est organisée pour payer les frais d’un des avocats les plus réputés de la Belgique.



 

La R.C.A se meurt

Publié le, 01 décembre 2013 par El Hadji Gorgui Wade Ndoye

Une des situations humanitaires le plus difficile au monde. Une crise oubliée. Pourtant des enfants sont impliqués malgré eux dans une guerre. Une sale guerre. L’ONU si prompte à peser les mots lâche fatalement : nous sommes dans une situation pré génocidaire. Le Rwanda n’est pas si loin. Que faire ?

Pour une population de 4 millions 600 mille personnes, la moitié a moins de 18 ans. Les enfants sont forcés, on décompte près de 300 500 enfants soldats. Soldats ! Dites-vous ? Ces mômes transformés en chair à canons perdent la beauté de l’enfance l’insouciance et la fraîcheur malicieuse d’un gamin pour se projeter comme portés dans une fusée mortelle. Décadence d’une existence due à la férocité d’adultes défigurés par la haine gangrenés par l’appétit du pouvoir et la course dangereuse à l’avoir. Mais au-delà de l’ethnicité, la guerre religieuse qui voit s’affronter Musulmans de l’ex Séléka et chrétiens regroupés au sein du groupe dit d’auto défense ou anti-Balaka, se joue une guerre pour l'accès au pouvoir pour le contrôle des ressources ! Alors que la mort gît sous leurs pieds, des avions décollent de Bangui et d’ailleurs emportant dans leurs ailes de malheur dans leurs soutes ensanglantées de cupidité, or diamant, uranium etc…

La République Centre Africaine se meurt !

Et la France, demain, s'envolera pour nous sauver d'un autre génocide. Elle se dira que le 21ème siècle lui est heureux malgré sa crise économique car elle aura réussi à payer une partie de sa dette pour avoir été sauvée par des Nègres: la voici la Marianne drapée fièrement avec ses 3 couleurs au Mali et, bientôt, à Bangui, en Reine ! Pauvre Afrique ! Pauvres de nous !

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, Directeur des publications

République Centreafricaine: Va-t-on vers un génocide?

Publié le, 29 novembre 2013 par El Hadji Gorgui Wade Ndoye

 «Nous sommes là pour sauver!». Pour épargner des vies, les yeux de Souleymane Diabaté, venu, hier, de la République centrafricaine (RCA) pour informer la presse internationale, préfiguraient de la gravité de son discours. Sa gorge nouée, l'Ivoirien Représentant du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (Unicef) savait qu'il avait une lourde tâche: parler d'une crise oubliée aux conséquences désastreusement imprévisibles alors que le monde a les yeux rivés sur les négociations qu'abrite Genève sur le nucléaire iranien et le conflit syrien.

30 ans après, le Ballet Béjart retrouve Dakar! Marie-Thérèse Jaccard alors Secrétaire particulière de Maurice Béjart est la seule à avoir fait un voyage au Sénégal avec Béjart. L'actuelle Secrétaire de Gil Roman, chorégraphe et directeur artistique du Béjart Ballet Lausanne, le successeur de Maurice Béjart et son fils spirituel, nous dévoile tout, ou presque sur l'esprit avec lequel son patron et les chorégraphes préparent ce retour chargé historiquement et émotionnellement.

Bruxelles: Les Lingeers en dignes gardiennes du temple de la Culture africaine.

Publié le, 01 décembre 2013 par El Hadji Gorgui Wade Ndoye

Fondée en juin 2013, l’association les Lingeers (Lingeers Asbl « Sénégalaises de Belgique et Amies- ouverte à tous ceux qui vivent en Belgique pour qui la multi culturalité constitue une valeur essentielle.) présidée par la comédienne Awa Sène Sarr participe pleinement à la vie de la cité en Belgique, au Sénégal et en Afrique en abordant des thèmes liés à l’approche Genre. C’est dans ce cadre que des intellectuels notamment femmes sont invités à Bruxelles pour s’entretenir avec un public enthousiaste, métissé et attentif.

 

L’auteure sénégalaise a animé, à Bruxelles, une conférence dans le cadre de « Regards de Femmes » initiée par l’association les Lingeers. En marge de la rencontre, Nafissatou Dia Diouf revient sur son livre SocioBiz dont le propos était de dépeindre la société sénégalaise, voire africaine, avec sa vitalité, ses espoirs, ses entraves, ses forces vives et ses poids morts etc. Pourquoi SocioBiz, y aura-t-il une suite? Apès Wade et son régime, Macky Sall va –t-il inspirer un SocioBiz 3? Le Sénégal comme Paris, enfin et comment ? Diagnostic avec l’écrivaine sénégalaise.

 GENÈVE – (Suisse)- Le correspondant de Walfadjri à Paris, a publié son premier livre "Histoire des médias au Sénégal. De la colonisation à nos jours» aux Editions Harmattan (Septembre 2013. 356 pages) dans lequel il décortique les rapports entre Presse et Pouvoir au Sénégal depuis 1856! Docteur en information communication, titulaire d'une maîtrise en journalisme de l’Institut supérieur des sciences de l’information et de la communication (Issic) de Dakar, d'un Dea en Histoire à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et d'un Master II en Stratégie et politique de défense à l’Ecole des Hautes internationales de Paris, Moustapha Barry est incontestablement l'un des journalistes les plus diplômés de sa génération et probablement l'un des plus métissés ethniquement. Autant sa trajectoire sociale que son parcours professionnel et académique reflètent l'ambition de cette jeunesse africaine en quête d'excellence, au-delà des difficultés, pour porter plus haut la voix de l'Afrique. (Entretiens).

 Protection des journalistes

Les cas de détention de journalistes, d'assassinats, d'emprisonnements arbitraires ont augmenté ces dernières années. Cette situation est liée par l'évolution des conflits et en grand nombre par les soulèvements dans les pays arabes. Jamais depuis sa création en 2004, la PEC n'avait eu autant à intervenir.

Sous les monuments, les fétiches ?

Publié le, 01 décembre 2013 par Mme Catherine Morand

 Dans les capitales africaines, comme ailleurs dans le monde, les présidents cherchent parfois à laisser une marque pour la postérité, en érigeant des monuments destinés à embellir le paysage urbain. Mais les choses, parfois, se compliquent. La croyance populaire estime en effet que, souvent, statues et monuments sont truffés de fétiches destinés à pérenniser le pouvoir en place. Du coup, lors d’un changement de régime, les statues sont détruites, pour neutraliser le pouvoir mystique qu’elles sont censées abriter.

Racisme anti-Rom: et nous musulmans d’Europe, que faisons-nous?

Publié le, 29 novembre 2013 par Mme Inès El-Shikh

 Pour le sinistre ministre de l’intérieur français Manuel Valls, les Roms ont donc “vocation à revenir en Roumanie et en Bulgarie” (rappelons quand même au passage que la minorité Rrom est victime de persécution notamment en Roumanie). La position de Valls serait soutenue par 65% des Français. Pire encore, elle n’est pas isolée en Europe. On se rappelle par le passé que la Ligue du Nord italienne a soutenu la politique de Nicolas Sarkozy en la matière (oui, la Ligue du Nord, ce parti qui a appelé au viol d’une ministre noire italienne). Récemment, la justice hongroise a condamné les auteurs de plusieurs meurtres de personnes Roms, mettant en lumière l’odieux racisme dont ils sont victimes en Hongrie. Un parti néo-nazi allemand a lancé une campagne d’affichage anti-Rom. La liste est longue. Et en Suisse nous ne sommes pas épargnés puisque les faits divers autour des Roms est un marronnier de la presse locale et nationale, alors que les partis lancent des vindictes et que les autorités démantèlent des camps et détroussent les mendiants des fruits de leur activité.

Egypte: notre humanité est à la dérive

Publié le, 01 décembre 2013 par Mme Inès El-Shikh

Depuis le coup d’Etat militaire en Egypte, nous assistons à une succession d’événements d’une rare violence. Violence physique d’abord, bien sûr, au fur et à mesure que les morts s’entassent et que le sang coule. Violence politique, ensuite, conséquente aux mesures liberticides propres aux us et coutumes des juntes militaires, criminalisant et arrêtant à tour de bras tout ce qui peut faire figure d’opposition et utilisant tous les moyens légaux (et illégaux) pour sceller la situation. Violence médiatique aussi, quand les télés et les journaux relaient la propagande officielle sur fond de musique martiale, instrumentalisant au mieux le discours de la haine et de la peur, de la xénophobie et de la paranoïa.