Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

GENEVE A BESOIN DE L’OMC

Publié le, 26 août 2009 par

Avec 153 Etats membres,  750 employés et un budget de 184 millions de Francs suisses en 2008, l’OMC est parmi les 10 plus grandes organisations internationales installées à Genève. Trente trois (33) pays ont ouvert une mission permanente à Genève qui se consacrent uniquement aux travaux de l’OMC. Un grand nombre d’ongs, d’agences spécialisées et des groupes d’intérêts ont installé des bureaux à Genève en raison de la seule présence de l’OMC. Comme les autres acteurs de la Genève internationale, l’OMC participe au dialogue universel qui tend à la construction d’un monde plus sûr. Plus des ¾ des Etats membres sont des pays en voie de développement, ils bénéficient au sein de l’organisation des mêmes droits que les pays dits industrialisés. Aujourd’hui environ trente (30)  pays dont la Fédération de Russie négocient leur adhésion à l’OMC.

On estime que l’organisation aura besoin à termes de 1100 postes de travail soit 350 de plus par rapport au nombre actuel. "L’OMC est une pièce maîtresse de la Genève internationale", a précisé Micheline Calmy Rey, ministre des affaires étrangères suisse lors d'une conférence de presse. Dans ce contexte, il était nécessaire pour les autorités suisses de répondre favorablement aux demandes de l’organisation concernant ses besoins immobiliers futurs et de proposer un Projet de site unique au Centre William Rappart.

Ce projet s’incline en trois phases : la rénovation, la diversification intra muros et l’extension du centre William Rappart, le siège actuel de l’OMC. L’ensemble du Projet sera terminé en 2012, la totalité du coût des travaux s’élève à 130 millions de Francs dont 70 millions sont versés à fonds perdus à l’OMC par la Confédération et 60 millions au travers d’un prêt sans intérêt et remboursable en 50 ans.

Le Projet de site unique est la meilleure solution possible pour satisfaire les besoins immobiliers de l’OMC, c’est l’avis de l’organisation et de la Confédération.  C’est un projet bon marché. La construction d’un site unique ailleurs à Genève aurait coûté beaucoup plus cher. Les dépenses estimées pour un autre site unique sont estimées aux alentours de 300 millions.  Avec le Projet unique proposé par les autorités, il n’est pas nécessaire de chercher un terrain nouveau, ou d’engager de longues procédures d’acquisition, c’est également la meilleure solution du point de vue environnemental, a plaidé Mme Calmy Rey. Ce que confirment le Ministre genevois Laurent Moutinot et la Conseillère administrative Sandrine Salerno.

Avec, ce Projet de site unique, Genève fait preuve d’un dynamisme exemplaire qui ne devrait pas s’affaiblir ces prochaines années puisque d’autres projets d’envergures sont prévus dans le cadre de la Genève internationale. C’est le cas du Projet de Campus de la Paix dont le coût estimé à 185 millions de Francs est financé par le secteur public et privé.

Les retombées économiques  qui sont liées à la présence des organisations internationales dans ce Canton-monde bénéficieront à la Suisse dans son ensemble et notamment à la région lémanique.

La Genève internationale a, de beaux jours devant elle parce que le monde a besoin d’elle, pour reprendre Calmy Rey de même que Genève a besoin de l’OMC et des différentes institutions internationales qu’elle abrite.

El Hadji Gorgui Wade NDOYE