Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Par le Président de la République de Tunisie, M.Zine El Abidine Ben ALI

En ce début du troisième millénaire, le monde connaît des mutations profondes et des défis majeurs, tout particulièrement depuis le déclenchement de la nouvelle crise financière et économique, outre une aggravation des écarts économiques, culturels, médiatiques, scientifiques et technologiques entre pays développés et pays en développement, et une amplification inquiétante et préoccupante des obstacles à la paix et au développement. 

Nous avons besoin, aujourd’hui, plus que jamais, d’instituer un partenariat international pour le dialogue, la coopération, la paix et le développement, consacrant la communication entre toutes les nations, partout dans le monde, indépendamment de la couleur, de la race, de la religion ou de la langue.

Pourquoi Freud le père de la psychanalyse s'identifie-t-il à un guerrier de l’Antiquité, héros d’un pays lointain qu’il n’a jamais visité? Jeune lycéen juif de  Vienne, Freud invoque comme une catharsis, dans les années 1870, Hannibal le Tunisien? En marge du pèlerinage juif de la Ghriba à Djerba (11 au 13 mai 2009), Franklin Rausky, intellectuel juif réputé en France, lève le voile dans une communication : « Rêves de Carthage : de l’antiquité à Freud ». Tenant en haleine son public, Franklin Rausky réveille Sigmund Freud en ouvrant son livre « l’Interprétation des rêves ».Freud y raconte un voyage inachevé : son voyage en Italie. Il s’arrête à mi-chemin et n’arrive pas à Rome… Il pense alors à un autre personnage qui, lui aussi, songeait à entrer en Rome et ne réussit pas son pari. Ce personnage c’est Hannibal de Carthage. Et Freud d’expliquer ainsi sa fascination :

* Par Mamadou Diouf, Middle East and Asian Languages and Cultures Department

History Department- Directeur, Institute of African Studies- Columbia University, New York 

Le document de travail de la conférence internationale de Kairouan sur «Le Dialogue des Civilisations et la Diversité Culturelle» propose une analyse précise et convaincante de la situation de la situation actuelle sur deux des questions qui sont au cœur des conflits entre communautés, nations, états et régions du monde : la reconnaissance et le respect de la diversité culturelle d’une part et le dialogue entre cultures différentes pour promouvoir la paix et l’émergence, pour reprendre Léopold Sédar Senghor, de la civilisation de l’universel», d’autre part.  

GENEVE- A l’occasion de la célébration de la Journée de l’Afrique le 25 mai, Jean Ping, Président de la Commission de l’Union Africaine, a répondu à la question posée par la Mission permanente de l’Union Africaine à Genève dirigée par Mme Khadija Masri qui organisait le « Premier Forum africain de dialogue » portant sur le thème : « Le développement de l’Afrique : la responsabilité de qui ? » (Voici sa réponse)

« Comme vous le savez, cette plateforme d’échanges s’inscrit dans le cadre des événements prévus au titre de la commémoration annuelle de la Journée de l’Afrique,  perpétuant une conscience historique de l’identité commune africaine forgée il y a déjà plus de 46 ans, par nos Pères fondateurs lorsqu’ils ont décidé de créer le 25 mai 1963, l’Organisation de l’Unité Africaine  (OUA). Outre le parachèvement de  la libération totale de l’Afrique  avec notamment l’éradication du système d’apartheid en Afrique du Sud, la vocation affichée de cette prestigieuse organisation  était le renforcement de l’unité et de la solidarité continentale. Il est patent que le sens donné à l’Histoire du Continent, par toutes les actions entreprises pour la réalisation de ces objectifs,  a été à la base du processus d’intégration et de développement que poursuit résolument aujourd’hui l’Union africaine (UA).

A la faveur de la commémoration, le 27 mai 2009 à Genève, de la journée de l’Afrique, s’est tenu, sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Jean PING, Président de la Commission de l’Union africaine, le Premier Forum africain de Dialogue sur le thème « le développement de l’Afrique, la responsabilité de qui ? ». 

Outre la délégation de haut niveau de la Commission de l’Union africaine conduite par son Président, le Forum a enregistré la présence et la participation active des hauts dirigeants d’organisations et agences internationales, celle de la communauté diplomatique et des fonctionnaires internationaux basés à Genève, ainsi que les représentants du secteur privé, de la société civile et des média dans leurs composantes nationales et internationale. 

La « Salle des droits de l'Homme et de l'alliance des civilisations » avec son imposante fresque peinte par l’artiste espagnol Miquel Barceló a été le témoin hier de la consécration du Sénégal comme un Etat démocratique soucieux de ses obligations en matière de respect des Droits humains.  En effet, élu brillamment au Conseil des Droits de l’homme des Nations Unies, les Etats membres ont adopté le jeudi 11 juin à l’unanimité et sans objection le Rapport sur l’Examen périodique universel concernant le Sénégal présenté par Maître Madické Niang, Ministre d’Etat, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, à la tête d’une importante délégation composée.  

GENEVE- Rencontré en marge de la tenue de la Conférence mondiale du Bureau International du travail, l’ancien ministre sénégalais sous Abdou Diouf et ancien syndicaliste, Assane Diop directeur de la protection sociale du BIT nous donne son éclairage sur l’impact de la crise économique sur les migrants africains. Par ailleurs il diagnostique l’impact de cette crise sur les salaires notant que la baisse des salaires se produit en même temps que la hausse du prix des denrées alimentaires, surtout dans les pays en voie de développement. Son remède : Le dialogue social et un salaire minimum . (Entretien). 

Ainsi pourrait être la métaphore des derniers rapports entre les 2 anciens rivaux du second tour de la présidentielle française de 2007. Ils ont le secret de leur propre rengaine mutuelle et sont farouchement déterminés au-delà des apparences qu’il nous ait laissées de voir. C’est le genre de rapport qui n’accorde à l’adversaire ni reprise ni pardon ; et c’est un « pardon » qui va être la base des derniers coups.Il y aura irrémédiablement un avant et un après le « pardon de 6 avril 2009 » qui ne laisse personne indifférent.

CHEFS D’ETAT AFRICAINS : MOURIR AU PARADIS !

Publié le, 22 juin 2009 par

Comme si l’Occident était le paradis, beaucoup de nos Chefs d’Etat meurent dans des cliniques et autres hôpitaux aux Etats-Unis ou en Europe. Ils rendent l'âme dans des hôpitaux réservés aux citoyens de ces pays qui les croisent comme de simples patients malgré tout le dispositif sécuritaire qui les entoure. Triste Afrique ! Nos secrets d’Etat sont sur la place publique en Occident ! Je comprends la colère exprimée dans un communiqué de presse par mes collègues de la Lijaf (ligue des journalistes africains) basée en France qui s’est insurgée contre l’annonce prématurée de la mort de Bongo par des médias hexagonaux.

Par El Hadji Diaw 

En observateur et analyste des réalités socio-économiques du monde moderne et, plus particulièrement du Québec, le sociologue et conseiller en emploi dans la ville de Montréal au Canada, Monsieur El Hadji Diaw dévoile tout le mystère qui entoure le concept de racisme et ses implications dans un monde où la diversité est sans cesse croissante. 

1- Le racisme, c’est ancien 

Le Diable s’est très tôt mis en travers de la bonne marche de l’humanité, donnant à l’être humain, l’illusion d’un sentiment de supériorité vis-à-vis de son alter ego et lui faisant croire qu’il était légitime de fonder une hiérarchie entre les groupes humains et les races. Mais, le mot ‘’raciste’’ a été inventé en 18941 par le pamphlétaire Gaston Méry, collaborateur à la Libre Parole, le journal d’Édouard Drumont. Toutefois, c’est en 1930 que l’on a noté la présence de l’adjectif ‘’raciste’’ et du nom ‘’racisme’’ dans le dictionnaire Larousse

Par Chrystel DAYER

Alors que le film suscite la polémique dans le milieu bancaire et sort quelques cadavres du placard suisse, c’est avec sincérité et humour que Dominique Othenin-Girard, répond à ContinentPremier.

Une grande silhouette élancée s’avance dans le luxueux couloir du Palace Hôtel de Lausanne, c’est le réalisateur Dominique Othenin-Girard. Affichant un large sourire, il accueille chaleureusement notre reporter avant de courir à l’avant première de son film « Dirty Money-l’infiltré ». Au milieu de la discussion, Fausto Cattaneo, l’auteur du livre « Comment j’ai infiltré les cartels de la drogue », dont s’est inspiré Dominique Othenin-Girard, fait une apparition pour saluer son ami (notre photo).

BAMAKAO (Mali)- Le Mali est confronté à des défis d'une complexité sans précédent du fait de la crise économique mondiale. C’est ce qu’affirme une nouvelle étude de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) intitulée «Cadrage de la politique nationale de développement du commerce du Mali » présentée lors d'un séminaire national sur le commerce et le développement qui s’est tenu du 5 au 7 mai 2009 à Bamako.  

Ce pays enclavé, parmi les plus pauvres du monde, ne manque toutefois pas d'atouts qu'il pourrait mobiliser afin d'être en mesure de diversifier ses échanges avec le reste du monde dès les premiers signes d'une reprise de l’activité économique apprend-on d’un communiqué de la CNUCED, précise dans un communiqué l’organisation onusienne.

Notre collègue Pape Samba Kane, un journaliste chevronné a publié le 25 mai 2009 un essai intitulé ‘’Les Ecrits d’Augias : les pages sombres de la presse’’, un ouvrage qui se veut une réflexion sur les tares de la presse sénégalaise. « Je reprends dans cet ouvrage un florilège représentatif de la vivacité des controverses entre journalistes autour de ce métier qui s’est toujours regardé dans les yeux depuis sa naissance au 17ème siècle » a annoncé l’auteur. Il souhaite par ailleurs que « cet essai suscite un débat, des confrontations du même type » afin « que la critique soit, en toute justice, critiquée ». Avec véhémence, au besoin, mais il faudrait lui répondre aux plans du texte et des idées, ne pas jeter sur elle de suspicion idéologique ou morale, ne pas lui faire de querelles de légitimité, de toute façon inutiles et improbables, peut-on également lire dans le quatrième de couverture. Le livre est préfacé par Mame Less Camara, un journaliste très respecté au sein de la Presse sénégalaise. (Lire son préface).

Préface Mame Less Camara, Journaliste

Le pacte Menem-Kirchner
L’histoire du pot-de-vin de 25 millions de dollars payé par le groupe français Thales à l’entourage du président argentin Carlos Menem, racontée par Lionel Queudot, le broker genevois qui a fait circuler l’argent de la corruption. Le paradigme d’autres affaires de corruption présumée, apparemment coordonnés depuis la Suisse par Siemens et Alstom, firmes qui ont des contrats en Argentine pour 20 milliards de dollars. Les péripéties judiciaires et politiques des comptes helvétiques de Menem et de son secrétaire privé, Ramón Hernández. La piste des 520 millions de dollars déposés à Zurich par Néstor Kirchner, dont seulement 390 ont été restitués dans son pays en 2008.

GENEVE-  Le nouveau Rapport de la (CNUCED) sur le développement économique en Afrique 2009, aborde la problématique de l’intégration africaine. Après un bilan de l’intégration depuis les indépendances, le Rapport, intitulé « Renforcer l’intégration économique régionale pour le développement de l’Afrique», esquisse les défis et les opportunités liés à l’intégration africaine. Il confirme ce que beaucoup d’intellectuels et hommes politiques africains notamment Kwamé Krumah et Cheikh Anta Diop avaient longtemps théorisé : l’unité ou l’intégration africaine sinon l’enfer sur cette terre d’Afrique.

Peut-on aménager, à l’OMC, un régime juridique spécial aux pays africains?

“L’Afrique et le droit à la différence dans les négociations commerciales internationales : OMC, APE, Intégration régionale», le livre du juriste Sénégalais Dr El Hadji Abdourahmane DIOUF, tente une réponse. Le livre a été publié récemment chez l’Harmattan et sera bientôt disponible dans toutes les librairies francophones.

 

Paléo-Festival (NYON)-Avec deux reporters et sous la supervision du directeur des publications, Continent Premier est au Paléo, le plus grand festival de musiques d'Europe, pour vous faire découvrir des moments d'émotions intenses. Lire nos différents articles postés sur notre Blog hébergé par la Tribune de Genève. Bon Paléo 2009.

Amy MacDonald enflamme le Paléo en toute douceur ! : http://gorguindoye.blog.tdg.ch/archive/2009/07/24/amy-macdonald-enflamme-le-paleo-en-toute-douceur.html

PLACEBO AU PALEO : EXCELLENT ET DISTANT ! : target="_blank">http://gorguindoye.blog.tdg.ch/archive/2009/07/23/placebo-au-paleo-excellent-et-distant.html

Continent Premier au Paléo Festival : http://gorguindoye.blog.tdg.ch/archive/2009/07/20/continent-premier-au-paleo-festival.html

Paléo : la Ville féerique et éphémère ouvre ses portes aux élus : http://gorguindoye.blog.tdg.ch/archive/2009/07/20/paleo-la-ville-feerique-et-ephemere-ouvre-ses-portes-aux-elu.html

(MORGES-SUISSE) - Le huitième Bal de la Croix-Rouge Suisse animé, samedi 6 juin 2009, par Ismaël Lô a réalisé le quatrième meilleur résultat de son histoire en récoltant 240 millions Cfa. Au total, quelque 650 invités prestigieux sont venus, aux Halles CFF de Morges, marquer leur soutien en faveur du programme « victimes des catastrophes oubliées ». De nombreuses personnalités étaient présentes, dont la star internationale Shania Twain, des ambassadeurs africains dont Babacar Carlos Mbaye du Sénégal. A la fin du concert, Ismaël Lô s’est entretenu avec nous pour parler de l’Afrique, du Sénégal et de son engagement auprès de la Croix-Rouge.

«CARIBANA-(Nyon sur Crans)- En tournée en Suisse dans le cadre du « Grand Village », un vrai projet de partage initié par le chanteur Helvète Junior Tshaka, Didier Awadi le seul musicien sénégalais et ouest-africain présent au Caribana 2009 a donné des concerts au Chat Noir à Genève, à Festineuch à Neuchâtel. Sa dernière prestation a eu lieu au Caribana Festival qui a pris fin hier avec une édition record de 32'000 festivaliers, quelque 4'500 enfants venus s'amuser au Caribakids du dimanche après-midi. L’artiste sénégalais a fait sa tournée sur le label Awadi mais il considère que le Positive Black Soul est toujours vivant. Au-delà de la révélation de la sortie annoncée en décembre prochain de « Présidents d’Afrique », un grand album de 30 titres, Awadi n’exclut pas des retrouvailles avec les anciens du PBS. Confidences du chef de file du Hip Hop sénégalais, qui voit en Amadou Mactar Mbow, président des Assises nationales, « Un grand patriote ».

Nous vous proposons ici trois textes écrits par nos lecteurs sur l'Afrique, le Sénégal, les Etats-Unis et l'Afrique. Nous précisons que les auteurs qui veulent être lus dans votre magazine panafricain devront donner leur identité et leur email. Merci pour votre aimable compréhension.

Le deuxième Forum de l'Office de promotion de l'industrie (OPI) du Canton du Genève a regroupé le 27 mai 2009 plus de 150 participants sur le thème "Industries : de la Vision à l'Action". Autour de Xavier Comtesse, directeur romand de l'Avenir Suisse, Rolf Gobet, directeur de l'OPI, Jean-Luc Favre, directeur de ABB, Président de l'Union Industrielle Genevoise et du Conseiller d'Etat, Pierre-François Unger, universitaires, ingénieurs, hommes et femmes d'affaires, étudiants sont venus apporter leur contribution intellectuelle pour que Genève reste un pôle industriel solide malgré les vents déstabilisateurs de la crise financière et économique mondiale. Il s'agit de réfléchir pour susciter l'envie d'entreprendre, l'espoir et l'ambition. Trois grands acteurs de cet évènement se sont confiés à ContinentPremier pour situer les différents enjeux de l'organisation de cette demi journée de réflexions sur l'avenir économique du bassin lémanique.