Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Une ode à l'Afrique et à l'Humanité

Publié le, 11 octobre 2007 par

Par Myriam Lepage

lepage.myriam@wanadoo.fr

TOURS - (France) - Comme si un mouvement, une attitude, un regard déterminaient l'identité commune de l'Humanité entière. Tandis que des guerriers se figent dans leur lutte, des géants de terre sortent d'un sol aride et une mère allaite un enfant. Le spectateur hésitant, perdu dans ce spectacle vivant, retrouve finalement sa propre image et se questionne sur lui même...

Sous la main du sculpteur Ousmane Sow, la matière prend vie pour devenir l'Homme, à savoir l'acteur principal de son monde fantaisiste et réaliste. L'artiste sénégalais a eu par le passé maintes fois l'occasion d'observer, d'analyser l'être humain. Il a en effet passé 20 ans en France ou il a pratiqué quelques années la kinésithérapie. Masser, palper, toucher : il transposait alors son savoir faire en sculptures pendant ses nuits. Peu à peu, une vocation naît pour la sculpture et Ousmane Sow s'adonne entièrement à développer son talent. Son exposition au Pont des Arts à Paris en 1999 le projette dans le cercle des artistes contemporains et il naît dès lors une renommée internationale.

A la fois proche et distante, sa sculpture raconte des histoires, revête des couleurs, transmet des odeurs. La mixture utilisée par l'artiste est issue d'une recette personnelle qu'il laisse macérer puis applique sur des armatures de fer et de paille. De cette matrice, sortent des oeuvres surprenantes et mystérieuses...

Déroulée sous nos yeux comme un film au ralenti, la fresque de l'humanité rendue par Ousmane Sow surprend comme par un arrêt sur image, le regard vague et triste d'une jeune fille mais aussi des scènes quotidiennes de la vie africaine. La main de l'artiste modèle et façonne un monde proche de chacun, qui tend à rendre honneur à la culture Africaine. Ainsi, plusieurs ethnies nomades sont représentées: Masai (centre de l'Afrique), Noubas (Sud du Soudan), Peulhs (Sénégal), Zoulous (Afrique du Sud), "ces hommes qui ont le souci de leur corps, le goût du maquillage, la vénération des sorciers".

L'optique du sculpteur reste cependant celle de "représenter l'homme et laisser les images naître d'elles mêmes". Son esthétique mature et assumée nous oblige notamment à repenser notre approche de deux thématiques universelles: celles de la Vie et de l'Homme. Avec la force et l'authenticité de sa création, Ousmane Sow définit l'être humain: sa spiritualité, son énergie et sa vulnérabilité.

Humbles vis à vis de nous mêmes, nous partageons et comprenons alors mieux l'expérience unique de l'artiste...

Pour plus d'informations sur le travail de l'artiste :

http://www.ousmanesow.com/mac/index.htm