Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

1er mai 2006 – Hôtel Bristol – Genève- ( Suisse)- Ce jour là au Sénégal, la Télévision nationale passsait en rétrospective tous ses films. Qu'en pense -t-il : " Cela me fait plaisir". Quelle modestie cet Ousmane! Autodidacte, il a été couronné par le jury du Grand Prix du Président de la République pour les lettres pour l’ensemble de son oeuvre. A cette occasion Madior Diouf, Maître de Conférences à l'Université de Dakar et homme politique disciple de Cheikh Anta Diop écrivait: " Les trente-sept ans de vie littéraire de cet autodidacte grand romancier et nouvelliste ont ainsi été reconnus dans leur nature de phénomène majeur des lettres africaines de langue française. Ecrivain d’Afrique noire par la nature des choses qui ne relèvent guère d’un choix, SEMBENE a produit en langue française une oeuvre qui, comme le phare des mamelles à Dakar, comme la Tour Eifel ou La Princesse de Clèves, comme l’oeuvre de Léopold Sédar SENGHOR en poésie, celle de l’historien Cheikh Anta DIOP, celle de Birago DIOP conteur, s’impose par son originalité, son rôle historique et son art marqué par la vigueur et la fierté de l’innovation."

Pour Sembène, le plus important c'est l'action pour libérer son peuple et l'Afrique - Mère.

"Laissez - moi vivre ma vie. Vous verrez après ma mort". C'était Sembène Ousmane. Il croyait aux thèses de Cheikh Anta Diop, l'antiquisant qui a demandé à l'instar de Nkumah aux Africains de créer un Etat fédéral sinon ils vivraient l'enfer. Sembène, c'est l'Africain qui a défendu la cause des Tirailleurs Sénégalais avec son "Camp de Thiaroye", film dont on peut voir l'artiste panafricaniste Ismael Lo, tête rasée! Sur l'excision il est clair " Oui, je condamne l'excision".

Son film primé à Cannes « Moolaadé » ou « Lakhoo » en Wolof signifie le droit d'asile qui a toujours existé en Afrique. Ce film est une lutte au quotidien. L'héroïsme de Collé Ardo, une femme, surgit du substrat culturel car le droit d'asile est un droit inaliénable." L'Afrique n'est pas une planète hors de notre cosmos. Ce Continent est capable du bien comme du mal" soutenait Sembène. Pour lui " Se battre pour l'Afrique, est un acte individuel. C'est à chaque jeune de s'engager librement pour défendre le Continent".

Ban Ki Moon que nous avons interpellé hier à l’ONU lors de sa première conférence de presse au Palais des Nations Unies à Genève, nous affirmait que : « Le règlement de la crise du Darfour constitue la priorité absolue du programme de mon Office. Nous avons accompli des progrès lents et crédibles.  Le peuple du Darfour a trop souffert. Il est grand temps que nous prenions des mesures concrètes. Je me réjouis que l 'ONU et l'Union Africaine aient pu se mettre d'accord pour la création d'une Force hybride. De façon à accélérer le processus le Président Béchir s'est engagé fermement. J'espère qu'il respecte ses engagements. Il a fait preuve de souplesse sur le cas du Darfour ».  

GENEVE –C’est l’Afrique qui ouvre la 41ème édition du Festival du Montreux Jazz qui démarre vendredi 6 jusqu’au 21 juillet. Et avec deux éminents fils du Sénégal : You et Iso. Le Roi du Mbalax qui ne cache plus son engagement politique a  informé à en croire Bouya Ndoye son frère Ismaël LO de marcher en Suisse car disait – il : «Je voudrais que la question du Darfour soit prise en compte, on doit arrêter le massacre ». Youssou Ndour aura à ses côtés Quincy Jones , le plus grand producteur afro – américain qui a managé Michael Jackson, Claudes Nobs le fondateur du Festival et tant d’autres célébrités du monde la musique et du cinéma.

Togo/Reconstruction de l’Etat de droit

Publié le, 04 juillet 2007 par

Par EDEM GANYRA, Correspondant au Togo

Tous aux urnes le 05 août pour les législatives

La nouvelle feuille de route pour l’organisation d’un scrutin législatif libre, transparent et équitable a été tracée par la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) après que l’échéance du 24 juin doit devenue intenable. Ce chronogramme sera adopté par la sixième réunion du Comité de suivi de l’Apg (Accord politique global) le 13 mai dernier à Ouagadougou sous la supervision du président burkinabè, Blaise Compaoré, facilitateur du dialogue intertogolais. Depuis cette date, tout un arsenal organisationnel a été mis en branle.

Par   Dr. Pierrette Herzberger-Fofana, Professeur                                         
Drherzbergerfofana@hotmail.com
                       
ERLANGEN - (Allemagne)  - Le roman a été publié en 1960, l'année de l'indépendance de la plupart des états francophones.  Il se déroule sous l'ère coloniale. La 3ème oeuvre de Sembène repose sur une vielle tradition africaine: par superstition on ne compte pas les personnes vivantes,  tout comme on n’indique pas le nombre exact d'enfants que l'on a, afin d'éviter que les esprits malins abrégent leur vie. On les désigne par l'euphémisme « les bouts de bois de Dieu », pour éloigner le mauvais sort. C’est ainsi également que les femmes se désignent entre elles dans le roman.

C’est au Miles Davis Hall, le vendredi 6 juillet prochain, que Claude Nobs, fondateur du Festival de Montreux, a donné rendez-vous aux mélomanes qui redécouvriront, sans nul doute, deux des musiciens sénégalais les plus connus du globe. Deux rois sur une même scène, Isô pour le Folk sénégalais, You pour le Mbalakh. Deux frères qui représenteront le Sénégal sur l’une des scènes les plus prestigieuses du monde de la musique pour réveiller le seigneur Miles Davis et conquérir les cœurs.

Youssou Ndour, devenu également acteur de cinéma comme son aîné Ismaël Lô (Camp de Thiaroye), avec sa majestueuse prestation sur "Amazing Grace", donnera « un spectacle très attendu et certainement un concert d’une grande force émotionnelle » à en croire les organisateurs.

Ismael Lo a trouvé les mots justes. La « voix miel », et avec la complicité de ses « Pro », il a, deux heures durant, fait vibrer la fibre de la fraternité entre les peuples.
Article publié par Sudquotidien, www.sudonline.sn

CHAMBERY – France- ( le 29 juin 2007) - LAFI BALA est un mot Burkinabé qui signifie «  Tout va bien ». Et ce week – end tout allait extraordinairement bien à Chambéry. Ismael Lo a ouvert le festival qui est le temps festif de la coopération entre Chambéry et Ouahigouya au Burkina. Mardi, c’est Zao qui clôturera la fête. Lafi Bala a rassemblé une foule énorme notamment des femmes et des jeunes. Et l’artiste panafricaniste le Sénégalais Ismael Lo a trouvé les mots justes, la voix Miel avec la complicité de ses « Pro » pour faire vibrer la fraternité entre les peuples. Pendant près de deux heures de concert, il a su communier avec son public.

RETOUR SUR MALVILLE, CHAIM NISSIM A CŒUR OUVERT

Publié le, 04 juillet 2007 par

Il avait promis à sa maman de « Sauver le monde ». Chaïm Nissim, ingénieur informaticien diplômé de l’Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne est aussi un ancien député écologiste au Grand Conseil genevois jusqu’en 2001. Ce Suisse était l’auteur en 1982 de l’attentat au bazooka contre le chantier de la centrale nucléaire de Creys-Malville, qui était un important maillon du complexe militaro-industriel français. Aujourd’hui, il est le principal bailleur de fonds de l’ONG Noé 21 qui cherche à apporter des solutions durables au réchauffement climatique. Noé cherche aussi des partenaires crédibles ( financiers, scientifiques, et autres bonnes volontés) pour que la réduction des émissions des gaz à effet de serre soit une réalité avant la date fatidique de 2050.

On sait que le fondateur de Noé 21 a participé au mouvement pour arrêter le réacteur nucléaire de Malville. Quel rôle a –t- il joué ?

C’est une histoire de 20 ans. C’est un des exemples positifs d’un mouvement qui a réussi à arrêter une centrale qui était à l’époque « inarrêtable » et qui était le fleuron du complexe militaro – industriel. C’était leur génie à eux dans une bouteille. L’idée de ce générateur c’était de consommer beaucoup moins de combustible - uranium 235 enrichi - à la place on avait montré qu’en brûlant du plutonium, on pouvait faire marcher une centrale qui utiliserait septante (70)  fois moins de combustible. Et que si on arrivait à transformer toutes les centrales nucléaires avec ces sur-générateurs, il resterait de l’uranium pour encore 2000 ans. Les protestataires ont eu raison car il reste actuellement de l’uranium uniquement pour encore 30 à 40 ans.

Efforts politique, technique, responsabilités collective et individuelle, l’ONG suisse Noé 21 dit que les solutions techniques existent, de même que les capitaux, mais que c’est une vraie volonté politique qui manque pour réguler les émissions de gaz à effet de serre et assurer aux générations futures un développement durable et harmonieux. Fondée il y a deux ans par Chaim Nissim, ingénieur informaticien et ancien député au Parlement genevois, l’ONG Noé 21 propose et présente des solutions qui permettront de sauver notre planète.

"Eviter les "experts" étrangers.
Si vous rencontrez les "Consultants" ou "Conseillers" officiels du FMI, de la Banque Mondiale, de l'O M C, de l'OCDE, dans les ministères de vos gouvernements ou dans les banques centrales des communautés régionales, cachez vous, ou mieux fuyez». Pr .Yash Tandon

DAKAR – ( Sénégal) - Lors de la conférence organisée par le GILA-Sénégal (Groupe de Recherche et d’Initiative pour la Libération de l’Afrique), des questionnements a retenu l’attention des participants, au cours des débats : Est-il possible, pour un pays en voie de développement, de se passer, de se séparer de la BM et du FMI ? Et si tel était le cas le cas quelles en seraient les conséquences ?"

Par Pathé MBODJE, Journaliste, sociologue

DAKAR - Malgré les mises en garde et le refus poli de ses amis du vieux continent, dont le président Wade du Sénégal, Nicolas Sarkozy de France, en homme pressé, veut réinventer la roue : après l’Union européenne et ses résultats mitigés, il a foncé avec la conférence de Paris sur le Darfour, en attendant peut-être le sommet sur le Soudan rejeté par Khartoum. Paris voudrait-il faire l’Afrique sans les Africains ?

Par Papa Diadji Gueye

Procès du diable : la contumace ! Les nouveaux-arrivants africains sur Genève trinquent de la fredaine de certains compatriotes et d’une généralisation infondée qui confinent d’honnêtes citoyens à la masse irréductible des malfrats. Sont-ils jetés en pâture aux patrons des régies et entreprises de la place qui censurent spontanément leurs demandes sans vérifier la réalisabilité de la requête qu’ils formulent, l’existence d’une éventuelle offre? Logements et emplois, bêtes noires des étrangers, se font plus distants, voire précautionneux. Leurs responsables braconnent sur le terrain de la prudence renforcée et de la méfiance restrictive. Seraient-ils en quête de victimes sur qui assouvir leur tourment généré par la soustraction à leur engagement d’une minorité déviante de cette population étrangère ?



L’Afrique n’est pas malade. L’Afrique n’est pas pauvre. L’Afrique notamment noire est appauvrie. Les citoyens honnêtes sur toutes les latitudes de notre planète devraient se révolter face aux mensonges qui visent à déstabiliser tout un Continent. On essaie d’abord de faire « honte » à l’Africain en lui niant toute Dignité. L’AFRIQUE BERCEAU DE L’HUMANITE, mérite mieux !

« L’Afrique dans la mondialisation »

Publié le, 04 juillet 2007 par

Le Sénégal est historiquement lié à l’OIT. Blaise Diagne, premier Député noir au Parlement français, avait, en effet, pris part à la Conférence constitutive de l’OIT en 1919  et y défendait déjà la cause des peuples africains. Les temps ont changé, les défis aussi. En 2007, devant 3000 délégués, gouvernants, syndicats, patronat, participants à la 96ème session de la Conférence internationale du Travail, le président Abdoulaye Wade a exposé les nouveaux défis que l’Afrique doit relever pour prendre toute sa place dans le 21ème siècle.

Par Aminata Dramane Traoré, ancienne ministre, essayiste.

BAMAKO- ( Mali) - le 13 juin 2007 - 1. "C'est l'Afrique qui est en danger"
Dans quelques jours, avec la fin des élections législatives, la France va tourner l'une des pages les plus tumultueuses et les plus édifiantes de son histoire sans que, par ici, au Mali, au Cameroun, au Niger et ailleurs, dans ses anciennes colonies d'Afrique, nous ayons mesuré toute la gravité du tournant dont il s'agit pour nous.

Genève accueillera les 5 et 6 juillet 2007 le « Sommet du Pacte Mondial de l’ONU ». De nombreux chefs d’Etats et de grands patrons d’entreprises sont attendus dans la Cité de Calvin afin de discuter des moyens de mettre en oeuvre les objectifs de ce pacte : « permettre à tous les peuples de la planète de bénéficier des avantages de la mondialisation et ancrer les marchés mondiaux à des valeurs et pratiques indispensables pour répondre aux besoins socioéconomiques ».

Par Mame Birame DIOUF, ministre de la Culture et du Patrimoine Historique Classé.

DAKAR – ( Sénégal) – le 16 juin 2007 - Il y a un an, jour pour jour, c’était le 16 juin 2006, la Commission nationale instituée à cet effet sélectionnait les premiers trésors humains vivants de l’histoire de notre pays.
Et Sembène Ousmane faisait partie de ces premiers élus.
Si, à cette heureuse occasion, nous étions loin de penser que le destin allait l’arracher bientôt à notre affection, nous savions par contre que ce n’était que justice que de lui rendre cet hommage extraordinaire.

Par Aboubacar Demba Cissokho
Dakar, 10 juin (APS) - Le cinéaste et écrivain sénégalais Sembene Ousmane, décédé samedi soir à Dakar à l'âge de 84 ans, était le prototype de l'homme d'action, de l'artiste engagé dans les combats essentiels de son temps, pour la justice, la liberté et la dignité des peuples africains.

Par Dr. Pierrette Herzberger-Fofan, Conseillère Municipale Erlangen,
Drherzbergerfofana@hotmail.com

ERLANGEN- (Allemagne) - C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Sembène  Ousmane à son domicile de Dakar, dans la nuit du samedi à dimanche, à la suite d'une longue maladie.

Il a été inhumé lundi 11 juin 2007 à 15H, au cimetière musulman de Yoff, non loin de sa maison. Les vagues de Yoff qui viennent déferler tous les soirs devant sa demeure berceront son repos éternel.


Dakar, 10 juin (APS) - Décédé samedi soir à l'âge de 84 ans, Sembene Ousmane, s'est évertué tout au long de sa carrière à mettre en lumières les valeurs essentielles de la culture africaine : refus de l'injustice, amour de la liberté, dignité.

GUINÉE : En attendant le « big-bang » !

Publié le, 04 juillet 2007 par

Par Cheick Oumar KANTÉ, cokante@wanadoo.fr

Recrudescence d’habitats précaires et insalubres. Pénuries endémiques d’eau potable, d’électricité, d’aliments de base et de médicaments. Épidémies de choléra saisonnières. Prix prohibitif de l’essence et du pétrole domestique. Accès aléatoire au téléphone et à l’Internet. Dénis quotidiens des droits les plus élémentaires des citoyens. Évacuations sanitaires fréquentes du président. Grèves récurrentes de travailleurs, mutineries épisodiques de soldats, massacres réguliers de manifestants…

NYON – SUISSE- ( Correspondance particulière)- A ces  débuts, Faudel ne m’attendait pas à sillonner autant de pays. Malgré son jeune âge ( 29 ans), il a derrière lui dix ans de carrière. « J’ai beaucoup de chance, dit – il car chanter n’est pas un métier facile et il faut apprendre vite. » Invité à la dix septième édition du Caribana Festival qui s’est tenu ce week - end à Nyon ( 15 kms de Genève), Faudel l’artiste Français d’origine algérienne s’est confié pour expliquer son amour pour le Sénégal et son soutien à Nicolas Sarkozy. Par ailleurs, il a plaidé pour un soutien accru à l’Afrique.