Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Photo (Ndiaga Mbaye et Hamidou Dia)

Par Hamidou DIA, écrivain et philosophe

DAKAR- Il y a deux ans - le 13 février 2005 - disparaissait un des derniers authentiques princes de la musique traditionnelle sénégalaise : nous voulons parler du Maître de la parole : Ndiaga Mbaye.

Il a mérité incontestablement de notre Nation, cet homme qui inlassablement a chanté la Vertu et les valeurs qui firent la gloire du Pays.

Voix unique par son timbre, son souffle et son amplitude, aux improvisations magistrales, Ndiaga a marqué plusieurs générations d’artistes qui ont repris ses thèmes si ce ne sont ses mots.

Dans la chanson traditionnelle, l’inoubliable chanteur de sül kër, de jamanoo et autres chefs d’oeuvres, a introduit une véritable « rupture épistémologique » en tournant le dos résolument au chant laudateur pour un humanisme ouvert et fraternel.

Il a chanté l’amour, la mort, l’amitié, la fraternité, la vanité de la gloriole, les héros, éduqué ses auditeurs à une citoyenneté éclairée et enracinée dans les profondeurs de notre Mémoire collective.

Jamais la phrase de Malraux n’a eu autant de résonance au regard de l’œuvre de l’Illustre disparu : « l’art est un anti –destin ». Ndiaga a triomphé de la mort et vaincu le Destin. Il est devenu à jamais l’archétype de notre philosophie morale.

Ndiaga Mbaye est mort pour mieux défier l’éternité. Désormais monument, il est à jamais immortel et mérite d’être connu des générations actuelles, car sa Parole fut essentielle ; son Verbe incandescent. En ces périodes d’affaissement éthique, de délitement intellectuel et moral, revisiter sa Pensée et s’imprégner de son message relèvent de l’urgence.

Salut l’artiste