Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com


 
Interpellé à Genève, au Club Suisse de la presse par l’auteur même de ce texte, le Président de la Confédération helvétique, le socialiste Moritz Leuenberger a condamné vigoureusement les propos tenus par le porte-parole de l'UDC, qui abaissent et dégradent la nationalité sénégalaise et l’ethnicité africaine, dans une rhétorique abracadabrantesque et d'une bouillabaisse ridiculement moyenâgeuse et digne de rentrer dans le Guiness des découvertes du 21ème siècle car validant un lien de déterminisme absolu entre les deux paradigmes la qualité d’un rapport d’enquête et la nationalité ou l’ethnie du rapporteur.

«J'espère que cette déclaration n'a jamais été faite. Autrement elle serait à condamner avec la plus grande fermeté. Pour ma part, j'essaierai de soigner nos relations avec les pays africains au cours de mon année présidentielle. La Suisse sait pertinemment ce que nous avons à partager avec ce continent et à apprendre les uns des autres». Et le Président suisse, malgré l’étonnement, mais fidèle à son humour a rappelé avec émotion à l’audience les souvenirs de la première visite officielle du Président Abdoulaye Wade en Suisse. Avant le Président suisse, les Départements des Affaires étrangères et de l’Intérieur, ainsi que la Commission fédérale contre le racisme avaient pour leur part réagi fermement en rappelant aux bons souvenirs de ce monsieur que le Sénégal, comptait des hommes et des femmes de qualité, comme en Suisse.
Par ailleurs, Le Président Leunberger tente de consoler, à l’image d’un professeur d’éducation civique les Africains en leur demandant « de ne plus lire les affiches et communiqués de l’UDC ».

Le silence inquiétant de Christophe Blocher

Selon le jounal « Le Temps », le porte - paroles de l’UDC, réagissant aux propos de M. Doudou Diène selon lesquels : « Oui la Suisse, connaît une situation de xénophobie et de discrimination», a déclaré : « qu'un représentant de l'ONU nous fasse des critiques puisque nous sommes maintenant membres de l'ONU». «Mais c'est quand même le comble que ces remarques viennent d'un Sénégalais».

Naturellement une telle posture stigmatisante ne pouvait laisser indifférents des responsables suisses et la Communauté africaine. Cette dernière blessée et dans la douleur, a fait circuler partout le message de l’UDC, mais s’est montrée très digne car le porte - paroles de l’UDC, n’est pas l’électorat, ni le peuple suisse. Ce qui est cependant inquiétant, c’est le silence du ministre Christophe Blocher sur cette affaire extrêmement dangereuse, alors qu’il a sous sa responsabilité la sécurité des étrangers.

Par Gorgui Wade NDOYE, directeur de publication