Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

LA RICHESSE DU SENEGAL ET DE LA SUISSE

Publié le, 07 mars 2006 par


 

Par Tasha Rumley, rédactrice à « L’Auditoire »

Lausanne – L’Afrique étant essentiellement liée à la Suisse par le biais de l’aide humanitaire, les Suisses ont généralement un sentiment d’autosatisfaction par rapport à celle-ci. Mais l’humanitaire est-il vraiment représentatif de la Suisse pour les Africains ? Le journaliste sénégalais Gorgui Wade Ndoye établi à l’ONU à Genève nous apporte des éléments de réponses. Il est directeur de publication du magazine panafricain en ligne www.continentpremier.info, correspondant de nombreux journaux en Afrique et protagoniste du reportage « Dans la peau d’un noir ». (l'article est paru dans l'Auditoire)

Quand les médias sénégalais ont-ils parlé de la Suisse pour la dernière fois ?

C’était en mai dernier, lors de la venue de Youssou N’dour au Balélec et de l’affirmation de son engagement contre le paludisme.
L’interview que j’ai faite de l’artiste, lui-même Sénégalais, a fait la une du Soleil de Dakar. Par ailleurs, mes articles sur l’OMC ont été publiés par beaucoup de journaux africains en décembre. Ceci dit, nous nous intéressons aux Africains vivant en Suisse et à la politique.

Quelle est selon vous la place de la Suisse au niveau international ?

La Suisse, et particulièrement Genève, est le cœur de l’humanitaire dans le cadre du système onusien. Cette actualité-là est essentielle pour les Africains, mais je déplore l’absence d’une agence de presse africaine en Suisse.
Maintenir un correspondant à Genève est extrêmement coûteux et la majorité des médias reprennent des dépêches d’agence qui ont une perspective européenne, pour ne pas dire européocentriste. Moi, je défends un traitement de l’information avec une perspective africaine, il en va du respect de la pluralité et de la diversité informationnelle.

Quels points communs et distinctions voyez-vous entre la Suisse et le Sénégal ?

Tout comme la Suisse, le Sénégal est riche en ressources humaines. La richesse principale des deux pays est l’intelligence, c’est pourquoi ils misent beaucoup sur les études et la formation. De plus, le Sénégal est un centre diplomatique pour l’Afrique, comme l’est la Suisse au niveau de l’Europe. En ce qui concerne les divergences, au Sénégal, on a toujours le temps...

Trois mots pour définir la Suisse ?

Montagnes - Exactitude - gestion des incohérences dans la cohérence...