Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

LES GENEVOIS SONT - ILS SEXISTES?

Publié le, 15 novembre 2005 par

Par Gorgui W. NDOYE
directeur de publication de Continentpremier.com


Dr. Micheline Spoerri

Au moment où s’ouvre à Berne, un congrès commun d'Alliance Sud et de la Direction du développement et de la coopération (DDC) intitulé « L'apartheid du genre, un obstacle au développement» et co – présidé par Mme la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey et Noeleen Heyzer, directrice d'UNIFEM, Genève offre au monde un gouvernement sans femme. Double absence des femmes au Conseil administratif (l’exécutif cantonal) et au Conseil d’Etat ( Gouvernement).

En Suisse, les ministres sont élus par le peuple. Cependant, ici aussi la démocratie montre ses limites. La sagesse, serait devenue dans la Cité de Calvin, l'apanage du sexe fort. 7 sages tous des hommes auront la lourde tâche de redresser les finances publiques, de résoudre le chômage, d’assurer la sécurité de l’Etat de Genève et de ses citoyens de toute origine etc.

Genève, Canton représentatif du microcosme de l’Humanité, a ignoré royalement la moitié de cette dernière en se donnant le 13 novembre dernier un Gouvernement « sexuellement monocolore» pour reprendre Mme Micheline Spoerri, ministre en charge du Département de la justice,police et sécurité (DJPS), qui affirmait : « Une femme ne doit pas être ni plus, ni moins compétente qu'un homme. Nous étions trois à mon arrivée au Gouvernement. Aujourd'hui, il n y en a plus". « Politicienne indépendante», Spoerri martèle : « Je n'ai pas à rougir ni de mon action, ni de ma formation". Avec un taux de participation de 46%, "bon pour Genève car les 60 dernières années, on enregistrait moins de 42%" selon le Chancelier Robert Hensler, les Genevois ont élu « en 2005 un gouvernement rétro » dixit M. François Unger, ministre de la santé, issu du PDC ( parti démocrate chrétien), réélu brillamment. Et M. Lamprecht, ministre de l’économie qui a volontairement mis fin à ses fonctions politiques de saluer « le travail remarquable de Mme Spoerri qui a eu une mission difficile. C'est triste. Elle a travaillé en pleine conscience et méthode. C'est triste. Je le regrette. Mais c'est la politique qui est ingrate".

Dommage pour les minorités de la République. "Les femmes sont en colère", ce comité a exprimé sa révolte. Rappelant à nos souvenirs l’éviction de Mme Ruth Metzler du Conseil Fédéral. Un Haut diplomate français me disait : « Mme Calmy Rey ( ministre fédérale en charge des affaires étrangères) malgré toute sa volonté, n’a pas trop de poids au Gouvernement fédéral car elle est une femme et une francophone». La Suisse est interpellée. Si l’on analyse bien la sortie de Spoerri au niveau cantonal et de Metzler au niveau fédéral, il ne serait pas incongru de penser que les partis ont misé sur la sécurité des sièges avant l’égalité Homme – Femme.

Les appareils des partis verrouillent les élections de telle sorte que les électeurs n’ont plus le choix, constatent de nombreux observateurs. En son temps, le parti socialiste avait préféré M Charles Beer à Mme Liliane Pasquier pour remplacer Calmy Rey au Conseil d’Etat genevois.

Un journal n’avait d’autres arguments que de traiter Mme Pasquier de « Sage – Femme». Cette dernière trouve ses parents lointains en Afrique. Probablement au Sénégal sur les rives du Fleuve. Spoerri, née en Algérie, aurait pu être la fille d’Albert Camus.

Les Noirs, cette autre minorité très visible du Canton , ont de quoi s’inquiéter. Au moment où le racisme monte en hausse en Suisse. Et que les malheureux évèvenements en France suscitent beaucoup d’interrogations, Micheline Spoerri menait déjà un travail discret et efficace afin de lutter contre les racismes. Et par delà assurer la sérénité entre les différentes communautés.

Selon certains commentaires, elle a payé « sa mauvaise gestion du G8 », « le problème de la balle manquante» opposant une manifestante et la police, les « bavures policières». Pour d’autres,elle serait « une piètre communicatrice». Disons "pas une grande gueule » et elle aurait le péché même de gérer le G8, sans que Genève n’enregeristrât un mort. Ne soyons pas de mémoire courte, des médias locaux avaient prédit au moins « Un mort ». Il n’y en a pas eu. Des dégâts, Oui, à gogo, perpétrés par des mineurs résidents hors de Genève.Un test, malgré tout réussi par la police cantonale avec l’appui des Allemands.

Pour la première fois, la presse nationale comme internationale, était autorisée à entrer dans les secrets du dispositif policier. Cela n’intéressait guère.Les casses, les cagoulards, le feu au Grand théâtre, tels devaient être les évènements qui marqueront l’Histoire. Bref, certains déçus du calme de la Ville Sainte genevoise, s’attaqueront à Spoerri oubliant qu’elle n’était pas la seule impliquée dans la gestion du G8. Genève abritant l’ONU a besoin de paix et de convivialité. Si l’on savait.

La Conseillère d’Etat avait la ferme volonté de prendre le problème du racisme et de la securité à bras le corps. Reconnaître la réalité du racisme sous toutes ses formes notamment le racisme anti - Noir, Mme Spoerri l’avait fait et s'était engagée dans la bataille. C'est dommage pour la Genève internationale, coeur et bastion des droits de l'Homme et de l’humanitaire.

Les Noirs, les Musulmans suisses pourront attendre encore pour figurer sur la liste des « papables ». Quelle leçon de démocratie, Genève devra encore donner au reste du monde ! Qui sera à la tête du DJPS? Que feront les 7 sages de la Task Force ( que je nomme Spoerri) de lutte contre le racisme? Ce Groupe existe depuis juin dernier. Mme Spoerri avait évité d’en parler à la presse et d’en faire un objet de campagne électorale. Voici l’exemple d’une femme digne qui mesure toute action humaine sur la confiance et la durée. Je précise je ne lui dois rien ni à elle, ni au Président Wade du Sénégal, ni à la Francophonie et son Chef M. Abdou Diouf. C’est un témoignage pour Demain. Les nouveaux sages de la Cité de Calvin, prêteront serment à la Cathédrale le 5 décembre. Bonne chance et n’oubliez pas que la paix sociale est le gage de tout projet de société égalitaire qui se veut efficace et durable.