Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com


Photo:H- SALGADO
GENEVE – Arena, samedi 8 octobre. Kofi Annan, n’oubliera jamais cette date et Genève. Le concert touchait à sa fin. Il était 23 heures, Youssou Ndour, avant d’entonner son hymne « Fight Malaria » dédié à la lutte contre le paludisme avait convié Kofi Annan sur scène. « Merci, Merci à Youssou Ndour et à tous les artistes qui ont accepté de mettre en commun leur énergie pour la cause. Ce concert est exceptionnel…».


Photo:H- SALGADO
GENEVE – Prévu à 20 heures 30, des foules nombreuses, regagnaient déjà avec deux heures d’avance l’Arena. 20 heures 45, le public s’impatiente. De petits sifflets et applaudissements pour faire sortir de leur loge Youssou Ndour et ses Amis des cinq continents. 20 heures 50, les lumières se tamisent. Ndour, sort de l’ombre. Le concert pouvait commencer.

Par GORGUI W. NDOYE, directeur de publication

Indigènes devenus pour la plupart citoyens de la République de France, ils sont aujourd’hui insultés et traités de « nazillons » à la suite d’un reportage de légitimation bidon du nouveau concept de racisme anti – blanc, de la part d’un aussi sérieux journal dit – on, comme « Le Monde» ( No du 16 mars 2005).

On aurait aimé battre les tabalas et les tambours. Chanter, danser ! Quelle magouille ! Quelle charité empoisonnée! ContinentPremier, s’était lancé dans le débat depuis le mois d’octobre et novembre 2004 pour l’annulation pure et simple de la dette africaine, devenue franchement odieuse et moralement indécente.

« Au - delà de l’affaire Idrissa SECK, quel est l’avenir du Sénégal, et de nos institutions ? »

  • Je n’ai jamais vu un pays se développer sur le régime polygamique.
  • Ce qui manque le plus au Sénégal, c’est un leadership transformationnel chez les femmes,
  • Wade est fasciné par le parti de Senghor
  • Depuis l’alternance, des bouleversements interviennent au niveau de l’équilibre confrérique.
  • Nous courons le risque d’une « Libanisation » du Sénégal

MADAME MARIEME WANE LY,
leader du PARENA - PARTI POUR LA RENAISSANCE.

DAKAR – Sur la terrasse de l’Hôtel Téranga, l’océan atlantique qui semble signer un bail éternel de bonheur avec le Sénégal, s’étale sur un horizon infini. La joliesse de l’environnement a –t- elle transporté dans un univers onirique notre interlocutrice ? Mme Ly, qui allume son petit cigare, de blanc vêtue, est bien consciente.

Etudiants et professeurs rencontrés plaident pour une intégration respectueuse de la diversité. Ils rigolent même parfois de ce nouveau concept, qui découle plus du prêt à porter que d’une réalité vécue.

MC. SOLAR, LE ROI DU RAP FRANÇAIS

Invité – vedette du festival de l’Espoir qui a drainé près de 55.000 fans au « Stade du Bout du monde » à Genève, le Franco – Sénégalais, nous a reçu après un concert époustouflant pour parler de son espoir pour l’Afrique, des jeunes africains et maghrébins de France accusés d’être des racistes anti - blanc, et de son prochain album. Loin du style trop vulgaire, agressif, le rap de MC. Solar, ressemble à de la poésie.

M. Renaud DONNEDIEU de VABRES,
Ministre de la Culture et de la Communication – France

GENEVE- La diversité culturelle, c’est en fait le thème du respect. C’est la conviction politique forte exprimée par le ministre français de la culture et de la communication dans cet entretien exclusif.

DOUDOU DIENE,
Rapporteur spécial des Nations - Unies pour la lutte contre le racisme

  • Finkielkraut parle de Dieudonné, d’Israel… Il mélange tout.
  • Les sociétés actuelles sont devenues multiculturelles, multiethniques, multireligieuses.
  • L’Islam des banlieues, est un Islam des caves. Un Islam des catacombes.
  • Il faudrait revenir à des valeurs occidentales qui sont anciennes : l’unité de Dieu dans la diversité des hommes.

Après le succès de « Noirs dans les camps nazis », Serge Bilé publie le 9 novembre prochain un livre sur les préjugés sexuels à l'égard des Noirs, de l'antiquité à nos jours. Son titre : « La légende du sexe surdimensionné des Noirs », Editions du Serpent à plumes.

PAR MME DIOUF AIDA DIOP
JURISTE - GENEVE

Est - ce un sentiment réel que ressentent les blancs? S'il existe dans l'entendement de ce peuple, présente -t-il les mêmes similitudes que ce qui est ressenti par les autres Peuples. J'avoue que j'ai toujours conçu le racisme comme un phénomène qui épargnerait les blancs. Pourquoi? Je ne saurais le dire.

La polygamie en Afrique : Quelle légitimité?

Publié le, 12 septembre 2005 par

Par Papa Diadji Gueye

A la lisière entre le culturel et le religieux, la polygamie, répandue dans de nombreux pays d’Afrique excite la verve de plus d’un. Louée par certains et dénoncée par d’autres, cette pratique qui allie des croyances traditionnelles et des choix modernes présente des atouts et des inconvénients qui, bien souvent même, échappent au contrôle des personnes qui s’y adonnent.

Par E.G.W.N

Parler de renaissance africaine, c’est retourner aux socles solides sur lesquels le Continent premier, s’était reposé et avait prospéré. Il ne s’agit point donc d’admirer un passé révolu mais de l’assumer pleinement, d’abord le connaître. Notre passé, c’est notre histoire, c’est à dire le fondement de notre présent et l’éclairage de notre futur.

FEMMES, JUSTICE PENALE INTERNATIONALE ET DEMOCRATIE

Publié le, 12 septembre 2005 par

Par M. Adama Dieng*,
Greffier du TPIR, Sous – Secrétaire – Général des Nations - Unies.
Les plus sceptiques d’entre nous ont fini par se convaincre que la femme porte en elle le destin de l’humanité. Il n’est pas non plus difficile de se persuader que ce même destin ne se réalisera en ce qu’il a de bien, qu’ à travers la démocratie.

LES MORTS NE SONT PAS MORTS

Publié le, 12 septembre 2005 par

Par Birago DIOP*

Écoute plus souvent
Les choses que les Êtres
La Voix du Feu s'entend,
Entends la Voix de l'Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C'est le Souffle des ancêtres.


Par Dr. Abdou FALL, juriste, notre Correspondant à Toulouse

L’élargissement du Conseil de Sécurité est aujourd’hui un des grands enjeux des négociations internationales, impulsant une volonté nouvelle de redessiner la carte des Relations Internationales. En effet, si la SDN avait trouvé ses limites dans les prémices de la deuxième Guerre Mondiale, les NU qui sont nées sur les cendres encore chaudes de cette conflagration semblent aujourd’hui marquer le pas après les dissensions qui sont apparues au grand jour avec la guerre d’Irak.

Devant le ministre français de la culture et de la communication qui venait remettre à l’ONU la Tapisserie des Gobelins « LA PAIX », le Russe Orzhonikidze a fait un discours dans les deux langues français et anglais. En effet, depuis deux ans, le DG de l’ONU prend des cours de français. Il a émerveillé le public, notamment composé d’ambassadeurs parmi lesquels celui des Etats – Unis, d’Israël, du Sénégal, de la Grande Bretagne….

NON, LE SENEGAL NE REFUSE PAS LE DEVELOPPEMENT

Publié le, 12 septembre 2005 par

Par Bathie Dabo
Agent Technique, Industries Chimiques du Sénégal
bdabo@ics.sn

Ce lecteur comme des milliers d’internautes ont réagi sur le site de Confidentiels qui avait repris le percutant et passionnant article de Rosnert Alissoutin « Et si le Sénégal refusait le développement » ( Cf notre dernière édition de la rubrique Bashô). A nos lecteurs, c’est vrai que nous travaillons avec des amis occidentaux, mais Rosnert est bien de nationalité sénégalaise. Il est un ancien étudiant de la prestigieuse université de Saint – Louis du Sénégal.