Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

AU NOM DE TOUTES LES FEMMES : HARO SUR L’EXCISION.

Publié le, 16 février 2005 par

Par El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur de publication.

« Jamais ma mère n’aurait pensé me faire du mal. Elle l’a fait pour me rendre propre et pure. Dans mon pays, on pratique l’infibulation pharaonique, la forme plus dure, au cours de laquelle l’on coupe le clitoris ainsi que les petites et les grandes lèvres avant de recoudre l’ouverture ». Ainsi s’exprimait Waris Dirie, dans son livre "L'aube du désert". Sa sœur est morte après une excision. Sa Mère «la base stable de notre famille, l’arbre dont les racines descendent jusqu’au paradis», celle là, qui ramassait le bois et renvoyait la fumée à Allah, qui le lui fournissait, pendant qu’elle défilait sur les podiums à Paris et à Milan, a cicatrisé cette blessure grâce à sa foi. La mutilation génitale féminine (MGF), n’est pas un phénomène isolé, elle concerne 130 millions de femmes et de filles ( selon l'UNICEF) dans le monde. Tous les ans, en Afrique et ailleurs, quelque 2 millions de fillettes subissent l’ablation du clitoris et des petites lèvres.

L'excision au pilori

Publié le, 16 février 2005 par

Interview swissinfo: Christian Raaflaub
(Traduction de l’allemand: Isabelle Eichenberger)


Une enquête de l’UNICEF auprès de spécialistes suisses – gynécologues, sages-femmes - révèle que 29% d’entre eux ont déjà eu affaire à une femme excisée.
L'UNICEF Suisse demande que des mesures soient prises sur le plan médical comme juridique. Sa directrice, Elsbeth Müller, s’en explique à swissinfo.

Tous les ans, en Afrique et ailleurs dans le monde, quelque 2 millions de fillettes subissent une excision. A l’échelle mondiale, on estime que plus de 150 millions de femmes et de petites filles sont ainsi mutilées à vie.

Youssou Ndour le premier sénégalais lauréat dans la catégorie « World music » du Grammy Awards (2005), la plus haute distinction qu’un artiste peut avoir, dévoilera son hymne mondial contre le paludisme à l’occasion du concert « Africa Live : le concert Faire reculer le Paludisme » qu’abritera Dakar, la capitale du Sénégal les 12 et 13 mars. Une manifestation musicale de deux jours à laquelle prendront part une vingtaine d'artistes africains de premier plan, parmi lesquels figurent, outre Youssou N’Dour, des stars comme Baaba Maal, Salif Keita, Orchestra Baobab, Manu Dibango, Ali Farka Touré et Khaled ainsi que de jeunes espoirs de la chanson africaine.

PALUDISME : La santé publique otage du business.

Publié le, 16 février 2005 par

Par EL HADJI GORGUI WADE NDOYE

Novartis devait fournir à l'organisation mondiale de la santé (OMS) le Coartem, une combinaison d'artemether, dérivé d'une plante chinoise, et de lumefantrine qui a donné des taux de guérison de plus de 95%, même dans des zones de polypharmacorésistance à un prix coûtant - environ 10 cents le comprimé, soit moins de US$2,50 le traitement complet pour les adultes et sensiblement moins pour les enfants. Novartis n’arrive plus à respecter ses engagements. Elle s’est mise dans une situation sérieuse et préoccupante. Les 300 millions de malades des pays sous - développés qui souffrent de paludisme, devront - ils mourir ou tout simplement lutter patiemment en attendant que, leur gouvernement, l'OMS et le géant pharmaceutique leur apportent le médicament qui les sauvera.

SAMUEL SCHMID, Président de la Confédération Helvétique

Le président de la Confédération Helvétique, Son Excellence M. Samuel Schmid a choisi pour 2005 le slogan "rencontre.05". Dans ce cadre, il a été reçu ou s’est fait invité chez les pompiers genevois, chez les journalistes au Club Suisse de la presse...

Il visitera les 26 cantons constitutifs de la Confédération et les communautés religieuses. Interrogé par « Continentpremier », sur les communautés africaines et le Continent noir, le Premier des Suisses, promet de rendre visite à un pays africain, avec la bénédiction du Conseil fédéral.

Par EL HADJI GORGUI WADE NDOYE

Ils sont 1000, rien qu’à Genève. Officieusement, ils sont 150 sans papiers, pour toute la Suisse, loin des 20 reconnus par les autorités suisses. Le Sénégal ne dispose pas d’ambassade à Berne la Capitale fédérale pour s’occuper de ses fils. Des quatre (4) consulats répertoriés, deux sont inexistants.
Les consuls de Berne et Fribourg sont décédés. Le Consul de Lausanne est malade, c’est sa femme qui s’occupe en plus de son mari de veiller au bien être administratif des Sénégalais vivant dans le Canton. Celui de Zurich existe mais est moins connu des Sénégalais. Nous l’avons rencontré une seule fois à l’aéroport de Zurich, lors de la venue du Président Wade au Forum de Davos.

GENEVE - L’Ambassadeur israëlien a déclaré à la presse que son pays soutiendra Abu Ma’Zen, le nouveau leader palestinien, dans ses efforts, car tout acte en faveur de « tranquilliser et de stabiliser la situation pour qu’on puisse retourner à la table des négociations et aboutir éventuellement à un accord de paix, est à soutenir».

C’est dans cette optique que, « nous avons permis la tenue des élections démocratiques en Palestine ». Pour arriver à la paix, l’ambassadeur n’exclut même pas la possibilité de la destruction du Mur. « Les populations veulent la paix. Là où, les choses se bloquent, c’est au niveau des dirigeants» a affirmé le nouveau diplomate israélien auprès des Nations – Unies à Genève. Il était l’invité du Club Suisse de la presse, le jour même de la célébration du 60ème anniversaire de l’Holocauste.

• China will remain a sincere and equal friend of Africa.
• The year 2005 is the year of the Rooster. It is meant to be a year of prosperity.
• There is only one China in the world.
• There is only one China in the world
• The Olympic Games Beijing 2008 will benefit the further development of human rights in China.

Dear Ambassador, what is the meaning of the New Year celebration for Chinese people? Each year is dedicated to an animal. Would you like to tell us the significance of that symbol?

Par Boubacar BA, chercheur Géographe, spécialisé sur les questions Alimentaire et de Développement Durable.

Dans cet article, il livre à « Continentpremier » une vision du "triomphe du modèle chinois" dans le domaine agro-alimentaire.

La chine étonne. La chine inquiète. La Chine fascine…Pendant ce temps, le continent africain, qui à bien des égards ressemblait à la Chine, inspire tristesse, inquiétudes et parfois désespoir. Et pourtant, il y a une cinquantaine d’années des théoriciens et politologues prédisaient un sort pas flatteur au continent chinois. Mais diable, pourquoi donc les retournements de situation et d’analyse auxquels nous assistons ? Pourquoi ce soudain espoir en l’endroit de la Chine ? Le parallélisme avec l’Afrique est saisissant et peut apporter un éclairage intéressant sur les façons d’aborder et de faire le Développement dans le continent noir.

Par Kofi ANNAN, Secrétaire général des Nations – Unies

Après Londres le 10 février où Annan a réitéré dans la nouvelle configuration d’un monde plus vulnérable et plus interdépendant, son appel pour qu’une réforme de l’ONU adaptée au 21ème siècle, serve de forum et d’instrument d’action collectif pour faire face au terrorisme, à la pauvreté et à la mauvaise gouvernance, le premier Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies à s’adresser à la « Conférence sur la sécurité de Munich », M. Kofi Annan a décliné le 13 février sa vision sur « Un monde plus sûr : Le rôle de l’organisation des Nations – Unies ».

PATTE BLANCHE POUR HOMME NOIR !

Publié le, 16 février 2005 par

PAR ABIBOU DIALLO, Correspondant à Londres

Je lui débitais de nouveau toute mon histoire. Pendant ce temps, les autres passaient, eux qui n’avaient pas eu le tort d’être ni sous-développés, ni noirs et me regardaient comme si j’avais volé les bijoux de la Reine. “ Your passport please! …Hum where is your visa? …Hum what are you doing here? How long will you be staying here? …”


Par Yllias LAWANI, Correspondant à Cotonou - Bénin

La réapparition des mercenaires aujourd’hui dans l'actualité (les récents procès, à Malabo et Harare, de mercenaires accusés d’avoir tenté de renverser le président équato-guinéen en mars 2004 et dans lequel serait impliqué Mark Thatcher, le fils de l’ancien Premier ministre britannique Margaret Thatcher ) et dans certaines crises africaines, rappelle l'acuité du problème et la nécessité de le cerner pour mieux l'appréhender. D’une brûlante actualité avec la crise que traversent la Côte d’Ivoire et le Darfour au Soudan, le mercenariat est un sujet très sensible qui suscite de vifs débats et qui touche des questions fondamentales comme l’indépendance politique et l’intégrité territoriale des États, l’égalité souveraine, les droits de l’homme, le non recours à la force dans les relations internationales, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, la responsabilité des Etats et le comportement à tenir dans des situations de conflit armé ou de violence organisée.

De plus en plus des Etats europèens expulsent des ressortissants étrangers notamment Africains sans respecter la dignité humaine, ni même les Lois de leur propre pays ni de l’Union qui les engagent. Des experts et des juristes occidentaux et africains collaborant avec « Continentpremier » tiennent à préciser ceci : Il existe une procédure d'urgence qui n'est pas prévue par la Convention européenne mais par le règlement intérieur de la Cour et qui peut être invoquée spécialement en matière d'expulsion. En tout cas même si la personne est déjà expulsée, on peut toujours saisir la Cour européenne mais il faut que tous les recours internes aient été épuisés.

… Marck envoyait les décibels depuis son box de Dj, Natacha elle, sur la piste, dansait. Ses yeux se levèrent, la piste devenait floue, ses yeux sur ceux de Marck. Ce dernier électrisé par ces yeux « révolver », rejoigna la piste. Marck était entre les bras de Natacha. L’histoire continue avec le rythme doux et éternel de la musique. Pour célébrer leur mariage, le couple découvre la Salsa. « C'est pour ouvrir le bal de notre mariage en 2000 que nous avons débuté l'apprentissage de cette danse pour ne plus jamais nous en passer depuis lors… ! Cette passion, sans cesse grandissante, nous emmena à parcourir le monde (Europe, U.S.A. et Puerto Rico) pour apprendre de nouvelles méthodes, pour découvrir de nouveaux styles et surtout pour parfaire nos connaissances.

Parce que la musique et la danse ont toujours fait partie intégrante de notre vie et que le destin nous a réunis en 1997… une fusion parfaite s'est créée entre la danse et nous, en formant le couple passionné (dans tout les sens du terme) que nous sommes devenus."

Par EL HADJI GORGUI WADE NDOYE

Le Président Laurent Gbagbo, veut sauver son pays contre les ravages de la poliomyélite, dont le virus est importé du Nigeria.

Si Marcoussis n’a pas mis fait à la rébellion des forces nouvelles, au niveau politique, Gbagbo a réussi avec ses opposants à trouver un accord sanitaire pour sauver son pays de la menace qui plane sur les « enfants si des campagnes de masse n’étaient pas entreprises».

La cérémonie officielle de lancement du premier passage qui aura lieu le 25 février 2005 à Daloa (environ 380 KM à l’Ouest d’Abidjan), dit – on sera présidée par le Président ivoirien.

By Dr. Sarah Ozacky-Lazar, UNESCO Peace – Laureate.

Corresponding from Israel

ISRAEL - A unique ceremony took place in the UN headquarters in new York – a special session to commemorate the 60th year of the liberation of the most notoriously known death camp of WW2 – Auschwitz. I must admit that I myself often criticize the way the Holocaust is misused and manipulated by politicians for their own interests. But this time it was different. Watching the ceremony I felt that Mr. Annan and other speakers really wanted to convey the message of “No more”. No more racism and discrimination against groups of people based on their color. Religion, race or gender. No more mass murder without the world’s intervention.

ABIBOU DIALLO, Correspondant à Londres

A l’approche des élections législatives qui devraient se tenir au mois de mai en Grande –Bretagne, le débat politique est caractérisé par une surenchère politique autour de la question de l’immigration.
L’immigration est une fois de plus au menu d’une campagne électorale dans un pays européen. Après la Suisse en 2004 et le Danemark en 2005, le thème de l’immigration ressurgit en Grande- Bretagne.

Mis en avant d’abord par les « Tories » conservateurs (principal parti de l’opposition) emmené par un leader – Michael Howard- en manque de charisme et en retard sur le Labour selon les sondages, le thème a été récupéré par Tony Blair qui n’hésite pas en à faire son principal argument de campagne.

By Onyekachi Wambu, London.

The African Foundation for Development (AFFORD – www.afford-uk.org) was formed in 1994 by a group of Africans for two main reasons. First, in response to concerns, that despite the vast number of Africans in the UK who organise themselves and contribute to Africa’s development, Africans were effectively marginalised from so-called mainstream development activity directed towards Africa.


Second, there was a realisation that different African communities have varying levels of organisational capacity and therefore there is much that different organisations can learn from each other.