Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

« Je veux faire rencontrer le passé et le présent de la musique ».
« L’état de la corruption est grave en Afrique, on doit lutter contre ça ».

MONTREUX – Suisse – Tête rasée, physique svelte, taille moyenne, finesse dans la démarche. Collier, superbement noué, autour du cou, l’artiste déclare dans un air de joie et de liberté : « Je me sens bien dans mon élément ». Cette jeune malienne à la voix d’or, invitée par son frère sénégalais, Youssou Ndour, lors du « Bercy 4 » Paris, suit les traces de sa sœur, la Béninoise, Angélique Kidjo, tout en gardant, toute sa personnalité.

Rencontrée au dernier Montreux, sur les Rives du Lac Leman, l’ancienne lauréate et présidente du Prix découvertes Rfi 2004, s’est confiée à « Continentpremier» sur sa musique, sa famille et l’Afrique, la terre nourricière. Beaucoup plus sereine, après la sortie de « Bowmboï ». Beaucoup plus libre, jeune et bien dans son élément, Rokia Traoré, a fait état de toute sa sérénité car elle est décidément : « moins obstinée moins inquiète par rapport à son deuxième album». « Je me suis fait du plaisir sur cet album» nous dit – elle, dans un doux regard.

Ses thèmes ?

L’artiste souligne : « Quand on écrit, on se réfère à des expériences personnelles ou celles liées à son entourage».

Sa voix ?

Avec ce don, elle « arrive à pousser les limites » comme son aînée et idole Angélique Kidjo.

Instruments ?

Des instruments traditionnels qu’elle utilise, Rokia, « veut faire rencontrer le passé et le présent de la musique ».

Caractères ?

Elle est pétrie « d’humilité, de simplicité et de tolérance ».
Et dit – elle : « c’est comme ça que je me sens bien » et d’ajouter « Je sais ce que je veux être ».

Chansons ?

Toutes les chansons chez elle « sont des textes qui ont un sens pour moi».

Regard sur l’Afrique ?

Rokia porte un regard « positif même s’il y a beaucoup de frustrations et de désillusions ». "L’état de la corruption est grave en Afrique, on doit lutter contre ça", martèle -t- elle. Pour elle, l’espoir, elle le lit dans l’histoire même de sa famille.

Ses parents ?

« J’aurais toujours mes parents dans mon cœur et mon esprit. Je me fais du souci pour celles et ceux qui sont restés au pays. Comment ignorer tous ces gens ?».

Par EGWN