Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Par Michel Wicki

Ne vous est-il jamais arrivé d'avoir sur le bout de la langue le nom du meilleur buteur de la coupe du monde de football 1970, de votre présentatrice de téléjournal préférée ou encore du Président du Conseil d'administration de votre société (là, ça peut déjà se concevoir), sans pouvoir le dire pendant de longues secondes ou minutes ?

Avec les années, l'acquisition de l'expérience pour la plupart et de la sagesse pour certains ne compense-t-elle pas avantageusement quelques défauts de mémoire ?

Développement de l'intelligence, de la mémoire et de la sagesse

Bien que les capacités physique de l'homme diminuent indiscutablement au cours de la vie, on note sur le plan psychique une évolution qu'il semble plus indiqué de qualifier de modification que de dégradation. Par exemple, ce n'est qu'en vieillissant qu'il est possible d'acquérir maturité et sagesse.

Il est certain qu'une certaine altération des capacités mentales intervient. A la suite de modifications physiologiques affectant le cerveau et les organes des sens, les stimuli captés sont traités plus lentement, ce qui se répercute aussi bien sur la fonction de la mémoire immédiate que sur le rythme de travail. Chacun peut cependant continuer à apprendre et à améliorer ses connaissances et ses aptitudes.

L'intellect se compose, entre autres, de l'intelligence fluide et cristalline, de la faculté de concentration et de la mémoire. En fonction du développement de chacun, il est encore possible d'acquérir la sagesse.

Par intelligence fluide, on entend l'aptitude à comprendre et traiter les données perçues.

L'intelligence cristalline est l'aptitude à l'action pratique, reposant sur l'expérience et sur la somme des connaissances et des aptitudes.

La mémoire se compose du stockage des données sensitives, de la mémoire à court terme et de la mémoire à long terme. Elle traite et renforce les informations reçues. Tout ce qui a été stocké peut généralement être rappelé en cas de besoin.

La sagesse présuppose aussi bien un bon fonctionnement cérébral que des connaissances étendues sur la vie et les circonstances de la vie, par exemple sur la société et les relations sociales, sur le caractère imprévisible de la vie, sur les valeurs relatives et les objectifs ainsi que sur la résolution des problèmes et l'acquisition des informations.

Outre l'expérience et le savoir-faire, le sage se caractérise par une habileté particulière et une aura personnelle. Les connaissances s'apprennent, pas la sagesse.

Les modifications psychiques

En ce qui concerne les aptitudes intellectuelles en rapport avec le travail, on note surtout un ralentissement du rythme de travail. Cependant, comme de nombreux hommes ont défini au cours de leur vie des stratégies rationnelles de travail et de pensée, ils parviennent à conserver, en dépit du vieillissement, une activité qualitativement comparable à celle de leurs jeunes années.
La mémoire à court terme se détériore avec l'âge et le rappel des noms est parfois perturbé. Les connaissances et les facultés sont néanmoins conservées et le stockage de nouvelles informations reste possible. De plus, l'altération des capacités mnésiques peut être compensée par l'utilisation de techniques de mémorisation ou d'autres adjuvants.

Le vieillissement ne permet de développer qu'un certain degré de sagesse. Il faut donc du temps pour devenir sage. La sagesse exige de l'expérience et être expérimenté demande du temps. Cependant, changer avec le temps signifie également vieillir. Il faut donc commencer par vieillir pour atteindre la sagesse.

La sagesse exige un fonctionnement mental correct. Cela signifie qu'il convient d'entretenir celui-ci le mieux possible en permanence. Ce qui est valable pour la forme physique l'est également pour les capacités mentales : Qui s'arrête rouille.

Quelques conseils

  • Sans plaisir, la formation est frustrante. La mauvaise humeur inhibe les facultés mentales.
  • Utilisez un agenda, un calendrier ou un tableau pour noter et vous souvenir des rendez-vous et des anniversaires ! La mémoire est ainsi allégée.
  • Rangez toujours au même endroit les objets que vous utilisez quotidiennement ! La recherche des objets égarés cessera.
  • Revoyez mentalement les événements de la journée avant de vous endormir pour entraîner votre mémoire !
  • Améliorez votre métabolisme cérébral par une activité mentale et physique !
  • Soyez attentif et progressez en apprenant systématiquement de nouvelles choses !
  • Prenez le temps nécessaire pour résoudre des problèmes difficiles !
  • Essayez de sélectionner ! Gérer signifie également décider de ce qui est important ou pas important de faire, de ce que vous êtes en mesure de faire très bien ou moins bien. Laissez de côté ce qui est peu important et ce que vous ne savez pas faire correctement et concentrez-vous sur ce qui vous réussi le mieux! Cela s'appelle l'optimisation sélective.

( Source : Distrait ? éditions Sandoz, 1994.)