Ont collaboré à ce numéro

 CICR
 ECOFIN
 M. aL hadji Diagola
 Min. Sidiki KABA
 Mme Penda MBOW
 Mme Rachel SIRAMORY
 REDACTION
 UIP
 UNIS

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

 

La Banque africaine de développement (BAD) débloque 47 milliards FCFA pour financer un projet d’interconnexion électrique entre le Niger, le Nigeria, le Bénin et le Burkina Faso. La signature de l’accord de financement s’est déroulée, hier, à Niamey, en présence du représentant de la BAD au Niger, Nouredine Dia, et de la ministre du Plan, Aïchatou Kané Boulama.

L’objectif est d’améliorer le taux d’accès à l’électricité dans la sous-région.

Les régions de Dosso, Tillabéri et Niamey (sud-ouest) seront bénéficiaires de ce projet qui touchera plus de 6 millions d’habitants au Niger.

 

Pour la ministre du Plan, « trois sections de la nouvelle ligne d'interconnexion traverseront le pays entre la frontière avec le Nigeria et le futur poste de Goroubanda, à Niamey, et entre ce poste et la frontière du Burkina Faso, et entre le futur poste de Zabori et la frontière avec le Bénin ».

Du côté de la BAD, on pense que ledit projet favorisera l’intégration régionale et la création d'un marché régional d’électricité, d’une part. D’autre part, le projet va améliorer non seulement le taux d’accès à l’électricité, surtout dans les milieux ruraux, mais il rendra également plus compétitives les économies des pays de la sous-région.

Guevanis DOH