Ont collaboré à ce numéro

 Amb. Ridha Bouabid
 El Hadji Gorgui Wade
 Festival Tous Ecrans
 Jean Michel Jarre
 M. Emmanuel Cuénod,
 M.André Klopmann
 OMPI, Ismael Lô
 OMS

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Le PDS et ses alliés ont vilipendé, cet après midi, mardi 11 novembre 2014, le Président Macky Sall et son régime, devant les Nations Unies.  Une trentaine de personnes a bravé l’hiver qui s’annonce rude avec un vent glacial, refusant de déposer les armes, malgré l’Armistice,  scandant des slogans hostiles au tombeur d’Abdoulaye Wade. Cette petite foule, qui réussissait à élargir ses rangs, au fur et à mesure que les curieux les observaient, réclamait la libération de Karim Wade et le respect du droit constitutionnel de manifester au Sénégal. Le mouvement Askaw(action de solidarité avec Karim), le Front patriotique pour la défense de la République (F.P.D.R), et le PDS ont réuni leur force pour dénoncer le régime du Président Macky Sall qui a, selon eux, utilisé la justice sénégalaise pour maintenir en détention Karim Wade, le fils de l’ancien Président. Les manifestants parlent « de délit de fils de Président de la République».

La langue française se porte bien: 274 millions de locuteurs en 2014 !

Publié le, 05 novembre 2014 par El Hadji Gorgui Wade Ndoye

GENEVE- Plus de 50 millions de plus de locuteurs entre 2010 et 2014 ! 220 millions en 2010, la Francophonie enregistre aujourd’hui 274 millions de locuteurs. 715 millions de locuteurs en 2050 dont 85 % d’Africains, la langue de Molière continue à séduire malgré les attaques et autres infidélités au profit de la langue de Shakespeare.

Le  rapport « La langue française dans le monde – 2014 », publié aux éditions Nathan et présenté, le 5 novembre, simultanément, à Paris, à Genève et dans les grands sièges de la Francophonie apporte  dans une bonne nouvelle avant le prochain Sommet de la Francophonie qui aura lieu, à la fin de ce mois, au Sénégal, au pays du chantre du Dialogue des Civilisations, de l'Académicien, Léopold Sédar Senghor.

 

 

C’est officiel ! Le Sénégal a terrassé Ebola. L’organisation mondiale de la santé (OMS) s’en réjouit et félicite le Sénégal et ses responsables politiques.

GENEVE (vendredi 17 octobre 2014)- C’est à travers un communiqué, malheureusement uniquement disponible en anglais, que l’OMS  a salué le travail efficace du Sénégal qui a su gérer avec succès son seul cas avéré d’Ebola.

L’OMS a déclaré dans son communiqué que le Sénégal a stoppé net la transmission de la maladie à virus Ebola. L’organisation mondiale de la santé donne ainsi le Sénégal comme exemple d’un pays qui a su prendre toutes ses responsabilités pour mettre fin à la transmission du virus Ebola. Ainsi, ce pays est cité comme modèle pour ceux qui pourraient avoir des cas importés.

C’est en effet, le 29 août 2014, qu’un jeune Guinéen ayant pris la route depuis son pays pour Dakar a introduit la maladie au Sénégal. Ce jeune était, précise –t-on, en contact d’un autre malade avant son voyage à Dakar.

 Considérant le succès accompli dans l’arrêt de la transmission de la maladie et sa propagation au Sénégal, l’OMS salue le leadership du Président Macky Sall et du Dr Mme Awa Marie Coll Seck qui ont réagi, dit l’organisation, rapidement pour arrêter la propagation d’Ebola. 

Et l’OMS de citer les mesures idoines prises par le Sénégal dans son Plan de lutte contre Ebola : identification, dépistage et contrôle de 74 personnes qui auraient été en contact avec le jeune étudiant, la surveillance intensifiée des frontières nationales, les campagnes d’information, d’éducation et de communication pour une meilleure sensibilisation des Sénégalais.

Rappelons qu’Ebola dont le virus est apparu en 1976, a fait plus de 4.493 morts, cette  année,  au Liberia, en Sierra Leone, en Guinée et aux Etats-Unis d’Amérique.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Directeur des publications