Ont collaboré à ce numéro

 Caribana Festival
 CETIM
 Club de la Presse
 DGVS
 FIDH
 Geneva International
 M.Mamadou KASSE
 Mme Pascale KRAMER
 Newzimbabwe.com
 Noé21
 OMPI
 Paleo Festival
 Sud Quotidien
 Swissinfo.ch
 Union Africaine
 UPAF

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Quelles leçons tirées du Génocide rwandais? L'Afrique face aux Défis du radicalisme religieux ? ContinentPremier.Com a l'honneur de vous inviter à un panel public au Club suisse de la Presse, 106 route de Ferney en face de l'hôtel Intercontinental, bus 5.  Deux éminents intellectuels africains animeront cette conférence ouverte au public, le mercredi 30 avril 2014 à 18 heures.

La manifestation est organisée par le magazine panafricain en ligne ContinentPremier.Com qui fête ses 10 ans. Le magazine édité à Genève invite à une réflexion sur les défis de l’Afrique au 21ème siècle, avec un focus sur deux sujets: Le génocide des Tutsi au Rwanda : Quelles leçons pour l’Afrique ? par Boubacar Boris Diop, auteur du livre Murambi, le livre des ossements (Ed. Zulma, 2011) ainsi que le continent africain face aux défis du radicalisme religieux, par le Pr. Souleymane Bachir Diagne, auteur de Comment philosopher en islam? (Ed. du Panama, 2008).

 

 

 

 

Génocide et génocides.

Publié le, 26 avril 2014 par MUTOMBO Kanyana

 

Plus que jamais, le mois d'avril résonne cette année des échos des hommages quasi-planétaires rendus aux victimes du génocide des Tutsi et du massacre des Hutu dits "modérés" au Rwanda. Il y a 20 ans en effet l'inconcévable arrivait, comme aboutissement logique de plus d'un siècle d'ensauvagement de l'Homme africain par une coloniale et très entreprenante "Mission civilisatrice". Une question identitaire en somme, centre d'intérêt privilégié de l'UPAF.

 

 

 

Il y a 20 ans, le génocide de près d'un million de Tutsis et le massacre de Hutus modérés par le régime du président Habyarimana commençait dans les rues de Kigali avant de se généraliser dans tout le pays. La FIDH souhaite en ce 20ème anniversaire du génocide, honorer la mémoire des victimes et des survivants de ce drame et appeler les autorités rwandaises et la communauté internationale à poursuivre la lutte contre l'impunité des responsables du génocide et œuvrer pour qu'une telle folie ne se reproduise plus, notamment par le soutien à la démocratie et aux droits humains, annonce un communiqué de l'organisation des droits de l'Homme.