Ont collaboré à ce numéro

 Amb. Abdou S DIALLO
 AUNG SAN SUU KYI
 BIT-Genève
 CHEIKH FAYE
 DR. Awa M. Coll SECK
 Festival été Québec
 Forum du Français
 HCDH,OIM,HCR,ONU,MAI
 Johnny Hallyday
 KOACI.COM
 M. Assane Diop
 Mission de France GE
 Paleo Festival

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

 

Prix Nobel de la Paix, opposante historique à la junte militaire de Birmanie, Aung San Suu Kyi a fait face, hier, jeudi 14 juin 2012, à la presse internationale accréditée aux Nations Unies à la suite de son intervention devant les délégués du monde du travail dans une salle comble fière et enthousiaste. Elle a demandé, dans son discours, aux bailleurs internationaux et aux investisseurs de venir au Myanmar pour contribuer à l’édification d’un meilleur avenir; dans le respect de la transparence et le partage des bénéfices avec les populations notamment pour aider à juguler le chômage endémique des jeunes.

 

A la suite du Ministère des Affaires étrangères d'Israël qui a « condamné fermement l'incendie criminel d'un appartement abritant des migrants africains à Jérusalem», la nuit du 3 juin 2012, l'ONU interpellée est sortie de sa réserve pour appeler au calme les politiciens extrémistes en Israël qui visent de réaliser leur «rêve» sans les Africains à qui il est gentiment demander par des ultra orthodoxes de «quitter» l’État Hébreu. Désignés comme des «infiltrés» par la littérature officielle, les migrants et demandeurs d'asile africains subissent depuis quelques temps des violences inouïes en Terre Sainte.

GUY RYDER ELU DIXIEME DIRECTEUR GENERAL DE L'ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL.

Publié le, 29 mai 2012 par El Hadji Gorgui Wade NDOYE

 

C'est un Britannique maîtrisant le français et l'espagnol qui dirigera dès octobre 2012 le Bureau International du Travail (BIT) dont le siège est à Genève. Le Conseil d’administration du BIT a élu hier, Guy Ryder qui a recueilli 30 des 56 votes des membres titulaires du Conseil d’administration de l’OIT. Le Directeur général de l'organisation onusienne pour le travail est élu à la suite d'un vote au scrutin secret, lors d’une séance privée qui s’est ouverte, de 10 heures du matin à 17 heures l'après midi, le lundi 28 mai 2012.

Assane Diop, actuel directeur exécutif du BIT en charge du secteur de la protection sociale, riche d'une triple expérience de dirigeant syndical, membre de Gouvernement ( il fut ancien ministre de la santé et de l'action sociale). Le  Directeur exécutif du BIT a travaillé étroitement sur de nombreux dossiers dont notamment la protection sociale qui est son domaine de prédilection et qui est aujourd'hui au centre des préoccupation de l'organisation internationale du Travail qui oeuvre pour un monde. M. Diop a été entendu récemment pour exposer sa vision du Bit de demain. Le Sénégalais n'est pas seul dans la course car le Bénin et le Niger ont leur candidat s'y ajoute six autres candidats notamment quatre du continent européen.

 

(Montréal / Canada) - Le 28 mai 2012, sera élu le nouveau Directeur général (DG) du Bureau international du travail (BIT) en remplacement de l’actuel occupant du poste, Juan Somavia, démissionnaire. Le scrutin sera le point d’orgue d’un processus de sélection opposant 9 candidats dont 3 africains tous issus de la même aire géographique, monétaire et économique (Afrique de l’Ouest, UEMOA et CEDEAO). Parmi ces africains figure un sénégalais, Assane Diop, qui a occupé, de 1990 à 2000, deux portefeuilles ministériels à caractère social : la Santé et le Travail. La première manche s’est joué les 30 et 31 mars 2012 derniers avec leur audition par les membres du Conseil d’administration (CA). Après un rappel des principales règles qui entourent le déroulement du scrutin, il sera présenté le profil des neufs (9) candidats en lice avant d’analyser les chances des 3 candidatures africaines.