Ont collaboré à ce numéro

 CNUCED
 HRW
 Intelligences Infos
 M.Abdourahmane DIOUF
 Mme Bijou Bop
 Mme Micheline Calmy
 REDACTION
 UNIS

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Suisse: L'Appel pour des multinationales responsables de Mme Calmy Rey.

Publié le, 22 novembre 2020 par Mme Micheline Calmy Rey

Selon les sondages, le résultat sera extrêmement serré. Étant donné qu’à peine 28 % des votantes et votants ont voté jusqu’à présent, ce week-end s’annonce décisif! Raison pour laquelle, outre les mensonges distillés par les anti Multinationales responsables, l'ancienne Conseillère fédérale qui tient à une Suisse plus éthique dans ses relations commerciales et économiques avec le reste du monde, alerte et tend la main à ses compatriotes.

 
"ll n’est pas dans mon habitude de lancer un appel en tant qu’ancienne conseillère fédérale, mais l’initiative pour des multinationales me tient très à cœur...
J’avoue que, d’aussi loin que je me souvienne, j’ai rarement vu une campagne de votation au cours de laquelle autant de contre-vérités étaient propagées sur une initiative, comme le fait actuellement le lobby des multinationales.
D’après mon expérience, les recommandations de vote personnelles sont plus efficaces que les affiches et les encarts publicitaires : écrivez dès aujourd’hui à vos connaissances pour qu’elles participent à la votation sans se laisser déstabiliser par les contre-vérités !
L’initiative pour des multinationales responsables vise une évidence absolue : lorsque des multinationales comme Glencore empoisonnent des cours d’eau ou détruisent des régions entières, elles doivent rendre des comptes".

La période postélectorale en Guinée a été entachée d’actes de violence et une répression qui ont fait au moins 12 morts, selon Human Rights Watch. À la suite du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020, les forces de sécurité ont recouru à une force excessive pour disperser les manifestations dirigées par l’opposition dans la capitale, Conakry. L'ONG internationale souhaite que les auteurs des atrocités soient traduits en justice.

Le principal candidat de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, a été assigné à résidence de facto, en l’absence d’inculpation, du 20 au 28 octobre. L’un des principaux organes d’information en ligne de Guinée a été suspendu du 18 octobre au 2 novembre, et les réseaux Internet et téléphonique ont été gravement perturbés voire suspendus entre le 23 et le 27 octobre, déplore Human Rights Watch (HRW). Ces mesures ont entravé la capacité des habitants à communiquer, à obtenir des informations ou à rendre compte des événements en cours.