Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

GENEVE –C’est l’Afrique qui ouvre la 41ème édition du Festival du Montreux Jazz qui démarre vendredi 6 jusqu’au 21 juillet. Et avec deux éminents fils du Sénégal : You et Iso. Le Roi du Mbalax qui ne cache plus son engagement politique a  informé à en croire Bouya Ndoye son frère Ismaël LO de marcher en Suisse car disait – il : «Je voudrais que la question du Darfour soit prise en compte, on doit arrêter le massacre ». Youssou Ndour aura à ses côtés Quincy Jones , le plus grand producteur afro – américain qui a managé Michael Jackson, Claudes Nobs le fondateur du Festival et tant d’autres célébrités du monde la musique et du cinéma.

C’est au Miles Davis Hall, le vendredi 6 juillet prochain, que Claude Nobs, fondateur du Festival de Montreux, a donné rendez-vous aux mélomanes qui redécouvriront, sans nul doute, deux des musiciens sénégalais les plus connus du globe. Deux rois sur une même scène, Isô pour le Folk sénégalais, You pour le Mbalakh. Deux frères qui représenteront le Sénégal sur l’une des scènes les plus prestigieuses du monde de la musique pour réveiller le seigneur Miles Davis et conquérir les cœurs.

Youssou Ndour, devenu également acteur de cinéma comme son aîné Ismaël Lô (Camp de Thiaroye), avec sa majestueuse prestation sur "Amazing Grace", donnera « un spectacle très attendu et certainement un concert d’une grande force émotionnelle » à en croire les organisateurs.

Ismael Lo a trouvé les mots justes. La « voix miel », et avec la complicité de ses « Pro », il a, deux heures durant, fait vibrer la fibre de la fraternité entre les peuples.
Article publié par Sudquotidien, www.sudonline.sn

CHAMBERY – France- ( le 29 juin 2007) - LAFI BALA est un mot Burkinabé qui signifie «  Tout va bien ». Et ce week – end tout allait extraordinairement bien à Chambéry. Ismael Lo a ouvert le festival qui est le temps festif de la coopération entre Chambéry et Ouahigouya au Burkina. Mardi, c’est Zao qui clôturera la fête. Lafi Bala a rassemblé une foule énorme notamment des femmes et des jeunes. Et l’artiste panafricaniste le Sénégalais Ismael Lo a trouvé les mots justes, la voix Miel avec la complicité de ses « Pro » pour faire vibrer la fraternité entre les peuples. Pendant près de deux heures de concert, il a su communier avec son public.

NYON – SUISSE- ( Correspondance particulière)- A ces  débuts, Faudel ne m’attendait pas à sillonner autant de pays. Malgré son jeune âge ( 29 ans), il a derrière lui dix ans de carrière. « J’ai beaucoup de chance, dit – il car chanter n’est pas un métier facile et il faut apprendre vite. » Invité à la dix septième édition du Caribana Festival qui s’est tenu ce week - end à Nyon ( 15 kms de Genève), Faudel l’artiste Français d’origine algérienne s’est confié pour expliquer son amour pour le Sénégal et son soutien à Nicolas Sarkozy. Par ailleurs, il a plaidé pour un soutien accru à l’Afrique.