Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

(Palais de Carthage) – 25 juillet 2007, la Républicaine tunisienne a 50 ans. Avec l’abdication de Mohamed Lamine Bey, la Tunisie met fin au beylicat et proclame la République.

L’architecte de l’indépendance Bourguiba, un laïc déroutant est nommé Président provisoire. Lui aussi devra renoncer au pouvoir au profit de son Premier ministre. L’actuel patron de la Tunisie, Zin El Abidine Ben Ali a profité hier d’un discours programme d’une demi - heure prononcé devant ses invités pour expliquer les raisons de la destitution du Leader du Neo Destour : " le système républicain a été dévié par la proclamation de la présidence à vie et l’institution de la succession automatique". Il a annoncé la fin du parti unique et de la pensée unique au pays d’Ibn Khaldoun. Il a par ailleurs ordonné des mesures salutaires (primauté de l’Etat de Droit, pluralité intellectuelle et la diversité des opinions, plus de liberté à la presse, création d’une chaîne satellitaire, couverture quasi complète du territoire national par la télévision, facilitation de l’accès au logement décent ; construction de nouvelles universités etc). A la fin de son discours très applaudi, le Chef de l’Etat tunisien pour lier la parole à l’acte, a décoré des membres des partis de l’opposition légale. Autant de dispositions pour ancrer la démocratie en Tunisie.

LES TROIS DEFIS POUR LA TUNISIE : « La science, la technologie, les Droits de l’Homme » selon le Dr M’HENNI, secrétaire général du RCD.

CARTHAGE – Interpellé sur les défis de son pays à la clôture du Festival de Carthage qui a regroupé les plus grandes stars de la musique tunisienne,  le Dr M’Henni, Secrétaire général du RCD, le parti au pouvoir a salué le leadership éclairé de Ben Ali en rappelant ses directives fermes pour mettre fin au parti unique et à la pensée unique par l’ancrage des Droits de l’ Homme, la pluralité politique et l’expression plurielle des opinions ( lire par ailleurs).

Au moment où les secrétaires généraux des comités du RCD, le parti au pouvoir de même que de nombreuses franges de la société appellent Ben Ali à accepter d’être leur candidat  pour une dernière fois à la présidentielle en 2009, c’est son épouse Leïla qui est montée au créneau. En effet selon la Constitution on ne peut prétendre à exercer les fonctions présidentielles après l’âge de 74 ans.  Mme Leïla Ben Ali est – elle la meilleure avocate de son époux?. En tous les cas, elle a fait un vibrant plaidoyer au profit du gouvernement du Changement en exhibant chiffres à l’appui des réalisations accomplies par le régime tunisien à l’endroit du beau sexe.