Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

GENEVE- Dans le cadre de la célébration du 40ème anniversaire de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) créée en 1969, le Turc Ekmeleddin Ihsanoglu, secrétaire général de l’organisation a présidé une série d’activités hier et avant-hier à Genève pour magnifier au cœur du siège européen des Nations Unies l’apport de l’OCI dans le dialogue des peuples et des cultures.

  Accompagné  de ses plus proches collaborateurs dont le Sénégalais Babacar Bâ, représentant permanent de l’OCI auprès de l'ONU, le Secrétaire Général de l’OCI  a signalé « l’importance de la place et du rôle de Genève sur la scène internationale » tout en saluant l’apport de l’organisation islamique dont le Chef de l’Etat du Sénégal assume la présidence en exercice « pour relever tous les défis qui interpellent la communauté internationale.»

Laïcité et islamophobie. 

Publié le, 18 novembre 2009 par

En Suisse, le peuple est appelé à voter le 29 novembre sur une initiative dite contre la construction des minarets...

L’initiative antiminarets est-elle raciste ? Qui prétend-elle protéger ? Dans son Valais catholique, qui héberge les intégristes d’Ecône, le chevalier Freysinger se garde bien

d’attaquer la foi musulmane.

L’islam qu’il combat n’aurait rien à voir avec la religion, mais avec la politique, le militaire.

Semblables au cheval de Troie, les minarets cacheraient une armée d’envahisseurs impérialistes. Curieux retour du refoulé ! Des travailleuses et des travailleurs de pays paupérisés se voient reprocher d’avoir trouvé du travail dans les pays qu’ils habitent et qui, eux, ont colonisé, dominé, pillé leurs pays d’origine… au nom du christianisme.