Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com


GENEVE - La 36ème session du Comité contre la Torture du Conseil des Droits de l'Homme a condamné le Sénégal pour non respect de la Convention internationale contre la Torture. En effet, pour le Comité en refusant d'extrader ou de juger Hissène Habré, le Sénégal a violé le Droit international. La décision a été prise à la suite d'une réunion dite secrète.Contactées, les autorités sénégalaises, préfèrent attendre la décision de l'Union africaine avant de se prononcer. Pour sa part l'ONG américaine Human Rights Watch, soulagée, a déclaré par la voix de Reed Brody que " cette décision du Comité constitue un grand mérite car elle permet désormais de replacer dans un champs strictement juridique, une affaire qui risquait de tomber dans un feuilleton politique"

En ratifiant la Convention internationale contre la torture, le Sénégal a des responsabilités vis à vis de la Communauté internationale. Il est donc obligé soit de juger soit d'extrader Hissène Habré.