Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com


TUNIS- ( Envoyé Spécial) 2030, Tunis sera comme Londres! Dans une approche prospective, la Tunisie de Ben Ali a défini une vision pour l'avenir du pays. L'objectif clairement défini est d'atteindre les pays de l'OCDE. Il faudra pour cela, trois décennies. En 2016, 60% de l'objectif sera atteint. Aujourd'hui le pays est à 28%. A ce rythme, le pays atteindra en 2030, le niveau de développement des pays de l'OCDE. Le gouvernement tunisien est ambitieux. Sa vision est de rattraper le Nord, à en croire l’ancien ministre de la justice, M. Sadok Chaabane, l’actuel directeur du Think Tank du Président Ben Ali. Le slogan est clair: "la convergence avec les pays avancés." M. Chaabane, a estimé que "ceux qu'il faut suivre, ce sont les pays développés". Son Institut qui dépend directement de la Présidence, étudie les moyens de parvenir à cette convergence. Le pays enregistre un taux de croissance économique de 6,5 %. La Démocratie a ses propres caractéristiques et aussi dépend d'aspects extérieurs. " Pour le Président Ben Ali, la pluralité, la participation d'un plus grand nombre de partis à la gestion de la chose publique est un caractéristique essentiel de la démocratie." a estimé le Conseiller. La santé économique naturellement constitue un indicateur de bonne gouvernance.

De notre Correspondante en Tunisie
- AWATEF OUERGHI-

DOUZ- ( Tunisie). Célébrée le 12 novembre de chaque année,cette manifestation a été instituée depuis novembre 1987,afin de promouvoir le tourisme saharien ,en tant que produit original de la destination touristique tunisienne. Le sud tunisien en tant que destination touristique a changé radicalement de visage. En effet, le produit saharien n'a cessé de se diversifier. L’infrastructure de base et touristique, s'améliore et la capacité hôtelière se renforce davantage. Au total cinquante (50) agences de voyage organisant des circuits dans le désert, offrent un dépaysement total, avec des produits autant riches que variés. Des dunes de Douz, au campement dans le désert, sous le ciel étoilé, en passant par les ruines romaines, les Ksours de Tataouine, les randonnées à dos de chameau ... et plus récemment le golf des oasis de Tozeur ( notre photo).

Hammamet, ville touristique aux immeubles beaux, mêlant tradition et modernité. Sortie presque du néant, à perte de vue s'étalent des hôtels à 4 et 5 étoiles sur tout le rivage. Bordés de palmiers, les réceptifs tout neufs avec une belle couleur blanche, qui laisse passer au milieu une bande noire, comme une langue dévorante: une infrastructure routière bien solide. Il y a ici, 20 établissements hôteliers qui connaissent un niveau de production enviable et une performance extrêmement intéressante depuis plusieurs années. «Depuis 40 ans que nous nous sommes attelés à cela, nous pouvons dire qu'aujourd'hui, les Tunisiens sont unanimes à reconnaître les bienfaits du tourisme et tentent de le préserver tellement il est important dans leur vie ou celle de leur proche de façon générale. » Cette seule phrase de Taïeb Hachaichi, directeur des études, Office national du tourisme tunisien, démontre la centralité de l'activité touristique dans le dispositif économique du pays.

TUNIS – ( Envoyé spécial) - Le Président Ben Ali a lancé un appel au dialogue fort à l’endroit des partis politiques pour la concrétisation de la Civilisation de l’Universel. Devant des délégués et des invités venus de tous les coins du monde dont les Sénégalais Iba Der Thiam (PDS), Moustapha Niass (AFP), Ousmane Tanor Dieng, Jacques Baudin (PS), Dame Diop (URD), le premier ministre, Mohamed Ghanouchi, a lu à l’ouverture du 18ème Symposium international organisé par le RCD, le parti socialiste au pouvoir sur « La dimension civilisationnelle dans les relations internationales du 21ème siècle » le discours du Président Ben Ali. Le Président tunisien est convaincu que l’ « universalité est une somme de principes, de valeurs et de cultures qui, loin d’estomper les spécificités, les sauvegardent pour enrichir le patrimoine universel et préserver les identités des peuples».