Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Par Anne Holtkamp et Fatima Ibrahim

Sharjah (EAU) /Amsterdam – Le film néerlandais Fitna, qui décrit l’islam comme étant fondamentalement violent, a suscité la controverse et un débat intense, avant et juste après sa sortie. L’émotion étant aujourd’hui retombée, il est utile d’analyser le rôle éventuel des médias dans cette affaire et son incidence sur les relations entre les musulmans et l’Occident.

Le 23 mars, Fitna (la Discorde), film réalisé par le député néerlandais Geert Wilders, est sorti sur les écrans. Dans cette œuvre hautement politique sur le Coran et l’islam, Wilders superpose des passages du Coran à des images d’agressions extrémistes et terroristes. Son but : prouver que le Coran inspire la haine du non musulman.

Identité africaine dans la mondialisation des médias

Publié le, 15 septembre 2008 par

Par EDEM GANYRA, correspondant au Togo, Lauréat du Prix d'Excellence de l'UJAO 2008.

L’Afrique toujours en panne de créer sa propre identité médiatique

Du 31 juillet au 11 août dernier, les employés d’Africa n°1, radio qui se veut panafricaine, ont observé pour la énième fois un long mouvement de grève. Un débrayage qui illustre à volonté le malaise que traverse cette station radiophonique et qui remet sur le tapis la question de la disponibilité, par les médias qui se proclament « africains » ou se réclament de « l’identité noire », de moyens financiers à même de leur permettre de concurrencer valablement les grands canaux de diffusion de la planète. Et de gommer dans la mentalité de leur auditoire le « White way of life » (mode de vie à l’Occidental).