Ont collaboré à ce numéro

 Alassane DIOP
 Alpha Blondy, EPFL
 Aoua Bocar LY-TALL
 As. Suisse Banquiers
 Boubacar BA
 Bureau Info ONUG
 Catherine F-Bokonga
 El Hadji Gorgui Wade
 Emile Guirieoulou
 M. Mamadou BA
 Mamadou Sall
 Maryline Perrier
 Moustapha K. Gueye
 Muriel Berset Kohen
 Nguessan Yao Antoine
 Serge Bilé
 UNICEF, BIT
 Youssou Ndour

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

La Coupe du monde de football 2010 fut l’occasion de braquer pendant quatre semaines les projecteurs sur l’Afrique et des milliards d’yeux et de consciences rivés sur cette Terre-Mère de l’Humanité. Qui l’aurait cru il y a à peine une dizaine d’années que ce continent meurtri par cinq siècles d’esclavage, de colonisation, d’apartheid, et encore aujourd’hui, de néo colonisation, pourrait être l’organisateur et le pays hôte d’un des plus grands événement mondiaux qu’est la Coupe du monde du football plus suivi que les célèbres Jeux Olympiques. Au-delà de la dimension sportive et festive, la Coupe du monde du football a revêti au fil de son histoire, une dimension politique. C’est dans ce cadre que la Fédération Internationale du Football Association (FIFA) choisit l’Uruguay, double champion des Jeux Olympiques (1924 et 1928), comme premier pays organisateur de la Coupe, à l’occasion de la célébration du centenaire de son indépendance. Ce Pays champion ne participera pas à la 2ème Édition de la Coupe organisée par l’Italie en prise avec le fascisme. De même, la troisième Coupe organisée par la France en pleine Seconde Guerre mondiale est marquée par l’absence de plusieurs pays dont l’Angleterre, l’Uruguay et l’Espagne.