Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

« C’est fini ! On va vivre dans une autre mondialisation… »

  • Je ne peux pas être raciste ni intolérant face à la France.
  • On préfère jeter la nourriture que de l’envoyer au Sahel.
  • La dette , c’est comme le champion de bridge qui vous fait la poche et qui vous le prête.
  • Les Français et les Américains vont devenir meilleurs.

Esclavage, condition des Noirs aux Etats – Unis, dette de l’Afrique, Ahmed Ben Bella, se refuse à 88 ans, de croiser les bras face à l’injustice. Le premier Président de l’Algérie libre déposé par un coup d’Etat survenu en 1965, longtemps en exil en France et en Suisse, est resté fidèle à ses convictions de militant du PPA (parti pour la libération du peuple algérien) caractérisé par le refus du colonialisme et de la domination.

Par Noureddine BOUKROUH*, Ministre du Commerce.

L’implication des pouvoirs publics à travers le plan de soutien à la relance économique pour la période 2001-2004 et qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 525 milliards de dinars algérien ( DA), soit l’équivalent de 7 milliards de dollars US sur trois années – ainsi que les impulsions à travers le budget d’équipement de l’Etat, ont suscité une dynamique que le gouvernement s’attelle à plonger au niveau des politiques sectorielles. En effet, l’objectif recherché pour équilibrer les grands agrégats sociaux économiques étant de réaliser à moyen terme un taux de croissance se situant entre 6 et 7% ou du moins supérieur à 5% à court terme. Les années 2002 et 2003 constituent les années charnières dans le processus de relance en Algérie.