Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Le monde a connu tant de crises, de tensions et de guerres dont la cause principale n’était autre que la répartition inéquitable des richesses, la volonté d’en accaparer les sources ou de mainmise sur leurs lieux d’origine’. Le président tunisien, Zine El Abidine Ben Ali, a dénoncé cette situation aux conséquences désastreuses pour les pays du Sud, hier, à l’occasion de la tenue du 21ème symposium de son parti, le Rassemblement constitutionnel démocratique (Rcd). 

Traverser la frontière Togo-Ghana ou Ghana-Togo

Publié le, 26 août 2009 par

  «Autant en emporte» la corruption ! 

  Les campagnes de sensibilisation officielle s’activent, les auteurs de différentes infractions récidivent. Ainsi pourrait-on résumer l’indifférence des agents de contrôle douanier vis-à-vis de la réglementation « de la libre circulation des biens et des personnes » qui régit pourtant le fonctionnement de la Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest). L’axe routier Lomé-Accra ou Accra-Lomé en est une parfaite illustration. Aussi, au-delà de cette inconduite affichée par les douaniers sur cette route internationale pendant les horaires normaux d’ouverture de frontière entre le Togo et le Ghana, existe-t-il une autre parallèle qui ne se manifeste qu’après les heures de fermeture de la principale et officielle voie de communication terrestre entre Lomé et Accra. Au grand dam du développement de l’économie sous-régionale. 

Nations-Unies -  Des délégations soulignent le rôle du Conseil dans la mise en place d'un mécanisme de suivi des engagements pris en 2002 et 2008.

Le Conseil économique et social a tenu, le 23 juillet 2009, un débat sur la suite donnée à la Conférence internationale sur le financement du développement dans le cadre de son point de l'ordre du jour consacré au suivi des textes issus des grandes conférences et réunions au sommet. Plusieurs participants ont souligné le rôle que doit jouer le Conseil dans la mise sur pied d'un mécanisme de suivi des engagements qui ont été pris à l'issue de cette Conférence, qui s'était tenue à Monterrey (Mexique), du 18 au 22 mars 2002.