Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

"Eviter les "experts" étrangers.
Si vous rencontrez les "Consultants" ou "Conseillers" officiels du FMI, de la Banque Mondiale, de l'O M C, de l'OCDE, dans les ministères de vos gouvernements ou dans les banques centrales des communautés régionales, cachez vous, ou mieux fuyez». Pr .Yash Tandon

DAKAR – ( Sénégal) - Lors de la conférence organisée par le GILA-Sénégal (Groupe de Recherche et d’Initiative pour la Libération de l’Afrique), des questionnements a retenu l’attention des participants, au cours des débats : Est-il possible, pour un pays en voie de développement, de se passer, de se séparer de la BM et du FMI ? Et si tel était le cas le cas quelles en seraient les conséquences ?"

« L’Afrique dans la mondialisation »

Publié le, 04 juillet 2007 par

Le Sénégal est historiquement lié à l’OIT. Blaise Diagne, premier Député noir au Parlement français, avait, en effet, pris part à la Conférence constitutive de l’OIT en 1919  et y défendait déjà la cause des peuples africains. Les temps ont changé, les défis aussi. En 2007, devant 3000 délégués, gouvernants, syndicats, patronat, participants à la 96ème session de la Conférence internationale du Travail, le président Abdoulaye Wade a exposé les nouveaux défis que l’Afrique doit relever pour prendre toute sa place dans le 21ème siècle.

Genève accueillera les 5 et 6 juillet 2007 le « Sommet du Pacte Mondial de l’ONU ». De nombreux chefs d’Etats et de grands patrons d’entreprises sont attendus dans la Cité de Calvin afin de discuter des moyens de mettre en oeuvre les objectifs de ce pacte : « permettre à tous les peuples de la planète de bénéficier des avantages de la mondialisation et ancrer les marchés mondiaux à des valeurs et pratiques indispensables pour répondre aux besoins socioéconomiques ».