Ont collaboré à ce numéro

 M. Antoine Barbry
 M. INZA CISSE
 MIN. Alioune Sarr
 Mme Mariame SANKARA

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Par Souleymane Diarrassouba, Ministre du Commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME de la Côte d’Ivoire.

La délégation ivoirienne a pris part, le 11 décembre 2017, à Buenos Aires, Argentine, à une réunion initiée par le Centre du Commerce Internationale (ICC) autour de l’initiative dite du C4 concernant le Coton. Une occasion pour M. Diarrassouba de tenir ce plaidoyer devant des ministres africains, de nombreux ambassadeurs et de la directrice de l’ICC Mme Arancha Gonzales.  (Extraits).

« Je voudrais d’entrée de jeu, faire noter que la Côte d’Ivoire a toujours soutenu  l’offensive des pays africains producteurs du coton contre les subventions octroyées par les pays développés pour ce secteur.

Mon pays a toujours consacré un paragraphe de sa déclaration au cours des différentes ministérielles de l’OMC à la défense de ce produit.  Et pour cause, la culture du coton occupe une place importante dans l’économie ivoirienne.

En effet, cette culture concerne   au moins 1.5 million de personnes notamment les femmes et les jeunes et contribue   à l’aménagement du territoire et   à   lutte contre l’exode rural.