Ont collaboré à ce numéro

 Abd. Djasnabaille
 Babacar Mbaye Diop
 BIT
 Commonground
 daniel rossellat
 Dr Djibril Diop
 Dr. Alpha Ayandé
 facebook
 Isidore FEUJO
 Le Courrier, Genève
 M. Gora Thiaw, CNES
 Mactar Silla
 Min. Abdi H Ahmed
 Min. Sada Ndiaye
 Mme Elisabeth Byrs
 Mme Takia .N. Fall
 Mody Guiro, CNTS
 Notre Sénégal
 opus one
 Paléo Festival
 Pambazuka
 Reed Brody, HRW
 serviceInfoONU
 swissinfo.ch
 unccd
 Xavier Colin

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

« Un aumônier aux côtés des patients musulmans ». C’est le titre du reportage consacré à notre compatriote, Omar Seck, par le quotidien genevois qui nous a autorisé gracieusement à reprendre le texte. Un reportage qui sort du lot des articles souvent négatifs consacrés à l’Afrique et aux migrants Africains.

Il existe une autre voie.

Publié le, 16 août 2011 par Révérend Wayne Lavender,

Virginia Beach (Virginie) - L'histoire des hommes s'écrit dans le sang et dans les larmes. Et les attentats du 11 septembre 2001 ne furent qu'un acte de plus d'une pièce interminable: ils nous tuent, nous les tuons. Et encore un bis. C'est le drame éternellement contemporain qui se joue entre les hommes depuis Caïn et Abel.

New York - Contrairement à l'opinion reçue, de nombreux Américains juifs et musulmans entretiennent des relations chaleureuses. Comment cela, pourquoi ? Nous commençons seulement à le comprendre. Une étude Gallup publiée la semaine dernière va plus loin pour l'expliquer: elle montre que ces deux communautés si différentes ont davantage en commun qu'on ne le croit en général.