Ont collaboré à ce numéro

 Alpha Ayandé
 Amadou Bâ
 Axelle KABOU
 Blaise Lempen
 Fesman III
 Gilles Labarthes
 Ibrahima Faye
 IDE
 IKER CASILLAS
 Khadim Ndiaye
 les Intrigants
 Mamoussé DIAGNE
 Mamoussé DIAGNE,
 Michel Sidibé
 Ousmane Sow HUCHARD
 Prix Vasco Sanz
 Salam Sall
 Sandrine Salerno
 Solène MATSUSHITA
 Thônex art spectacle
 UIP,Etat de Genève,
 Université de Pékin

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

GENEVE- Le nouveau rapport mondial d’ONUSIDA révèle que le monde a réussi à enrayer l’épidémie de Sida et qu’il commence à inverser la propagation du VIH.

Le Directeur Exécutif d’ONUSIDA, d’origine malienne, nous a accordé une interview à Genève. Il nous confie les espoirs que lui inspire le rapport au sujet de l’Afrique et le rôle que les pays émergents auront à jouer à l’avenir pour éradiquer totalement le VIH/Sida du globe.

 

Monsieur Sidibé, ONUSIDA estimait le nombre de personnes vivant avec le VIH à 33,3 million de personnes à la fin de 2009 contre 26,2 en 1999, soit une augmentation de 27% en 10 ans. Etes-vous satisfait de ces résultats ?

 

Je pense que le rapport montre de façon très claire que d’énormes progrès ont été effectués. C’est la première fois que nous réussissons à brisé la trajectoire de l’épidémie de sida et que nous avons réduit le nombre de nouvelles infections (-25%). Nous avons pratiquement évité 500.000 nouvelles infections durant les 10 dernières années. Cette stabilisation et réduction du nombre de nouvelles infections s’est déroulée dans 56 pays. Cela montre clairement que la prévention fonctionne, que les changements de comportement deviennent une réalité. La deuxième constatation est la diminution considérable de décès (1,8 millions), soit environ une baisse d’un cinquième comparé à 2004. De ce fait, les personnes vivant avec le Sida sont plus nombreuses en 2009 (33,3 millions) car on prolonge la vie des malades.