Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com


Image:Julie de Tribolet – Le Matin

« Avoir failli mourir du palu m’a donné une excellente leçon! »

Propos recueillis par Elise Jacqueson

Comme tant d’Occidentaux, Jean-Charles Simon* ne savait pas qu’on mourait aujourd’hui plus du paludisme que du VIH/sida. Lui-même se pensait inatteignable. En janvier 2004, il a appris que non à ses dépens, ayant bien failli succombé à un paludisme cérébral. Récit et interview d’un homme qui a changé son regard sur la vie et qui en est ressorti :


Les amputations chez les diabétiques sont une cause préoccupante d'incapacité et de décès. A l’occasion de la Journée mondiale du diabète, l’organisation onusienne de la santé (OMS), et la Fédération internationale du diabète (FID), attirent l’attention sur le fait que la moitié de ces amputations pourraient être évitées moyennant un dépistage et à des soins adéquats.

Selon l’OMS, on estime à plus de 170 millions le nombre de diabétiques dans le monde, chiffre qui devrait doubler d'ici 2030. Le diabète et ses nombreuses complications pèsent très lourdement sur la santé des populations et les économies des pays du monde entier. Dans les pays à haut revenu, par exemple, le traitement des complications du pied représente 15 à 25 % des ressources consacrées aux soins aux diabétiques. Ce ne sont pas seulement de précieuses ressources du secteur de la santé publique, mais des vies humaines qui sont ainsi gâchées. On estime qu'en assurant une prise en charge et des soins de base, jusqu'à 80 % des amputations du pied peuvent être évitées chez les diabétiques.


A la veille de la tenue du 5eme Forum du Programme Faire Reculer le Paludisme/OMS ( Roll Back Malaria) et de la Conférence panafricaine sur le paludisme ( Yaoundé du 13 au 19 novembre 2005), Madame le Professeur Awa Marie Coll – Seck, Secrétaire exécutive du Programme et ancienne ministre de la santé du Sénégal, a bien voulu nous établir un bulletin de santé global de notre Continent. Mme Seck, ne se limite pas a un constat, elle ouvre un débat, donne des pistes tout en dégageant des perspectives salutaires pour améliorer l’état sanitaire de l’Afrique.

Par ELISE JACQUESON, Rédactrice en chef


Il y a une dizaine d’années, une jeune suissesse de 20 ans, Carine Koehler tombe follement amoureuse de l’Afrique lors d’un voyage au Kenya avec ses parents. S’étant jurée d’y retourner, elle repart en 2000 pour un périple d’une année au cours duquel elle rencontre en Zambie, Murray, un Australien qui deviendra son mari trois ans plus tard. Après quelques séjours en Australie et en Suisse, les jeunes mariés décident de repartir sur le continent qu’ils aiment tant.