Ont collaboré à ce numéro

 CIO-Lausanne
 Fondation Merieux
 GHI
 Handicap Internation
 M. Adama DIENG
 M. Al Amine KEBE
 M. Jean P LACROIX
 M. Mankeur Ndiaye
 M. Zak Alfa Jallow
 Min., Alioune SARR
 OMS
 ONU
 Pdt MACKY SALL
 UEMOA
 UNISDIR

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

ALAIN MERIEUX POUR UNE DIPLOMATIE SANITAIRE INTERNATIONALE.

Publié le, 17 octobre 2017 par M. EL HADJI GORGUI WADE NDOYE

 

Contre les maladies infectieuses : Alain Mérieux préconise une diplomatie sanitaire mondiale basée sur la multidisciplinarité.

« Notre monde change et sa brutalité va croissant. Nous ne pouvons rester insensibles à la souffrance des populations que nous côtoyons sur le terrain dans les pays où nous sommes présents. Les situations de crise et de grande précarité se multiplient, et la seule prise en charge des malades ne suffit plus », a diagonistiqué, récemment, Alain Mérieux Président de la Fondation Mérieux, aux Pensières à Annecy, devant un parterre de sommités mondiales de la santé. Ainsi, a –t-il plaidé, pour une synergie internationale pour faire face aux maladies notamament celle qui tuent à grande échelle en Afrique. 

Les Penières- (Annecy-France) - « Le message pasteurien que nous avions reçu est, aujourd'hui plus que jamais, d'actualité. Il nous faut réunir toutes les compétences pour construire un bouclier contre les maladies infectieuses. Il faut pour cela une biologie alliant, diagnostic et vaccination, intégrée dans une approche plus globale où l'hygiène et de nombreux autres facteurs ont toute leur importance. Sans frontières entre les pays et les religions, sans frontières entre l'homme et l'animal », a martelé Alain Mérieux.

LA FONDATION MERIEUX A 50 ANS

Publié le, 17 octobre 2017 par REDACTION

UN MODÈLE D'ACTION UNIQUE DANS LA LUTTE CONTRE LES MALADIES INFECTIEUSES 

Depuis 50 ans, la Fondation Mérieux est dédiée à la lutte contre les maladies infectieuses dans les pays en développement par le renforcement de leurs capacités de biologie clinique.

Parce que, sans diagnostic, la médecine est aveugle, la Fondation Mérieux fait du diagnostic de terrain le moteur de son action. Élément essentiel dans la chaîne de santé, le diagnostic est un outil précieux pour l'identification de l'agent pathogène responsable de la maladie et la prescription d'un traitement adapté. Il permet ainsi de lutter contre les résistances bactériennes. Plus globalement, il est indispensable à la surveillance et au contrôle des épidémies.

 

Chaque année, souligne l’OMS, 95 000 personnes meurent du choléra et 2,9 millions contractent cette maladie dite «  des mains sales ». Un nouveau « Groupe spécial Mettre fin au choléra: feuille de route mondiale jusqu’à 2030 » présenté à la presse a déployé une feuille de route pour protéger les communautés, prévenir la transmission et enrayer les flambées. 
 
GENÈVE-(Suisse)- Une nouvelle stratégie ambitieuse visant à faire baisser de 90 % le nombre des décès dus au choléra d’ici 2030 est présentée, récemment, aux Nations-Unies, par le Groupe spécial mondial de lutte contre le choléra (GTFCC: Global Task Force on Cholera Control), un réseau rassemblant plus d’une cinquantaine d’institutions des Nations Unies, d’organismes internationaux, d’instituts universitaires et d’ONG qui aident les pays touchés par cette maladie.