Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Par Papa Diadji Gueye

De nos jours les femmes font de plus en plus d’études et accèdent à plus de responsabilités professionnelles de sorte que c’est à bon droit que nous affirmerons à la suite des économistes de l’éducation que la formation est devenue la clé de voûte d’une insertion des jeunes, en ce sens qu’elle fournit les armes de la compétitivité sur le marché de l’emploi.Pourtant, les femmes originaires d’Afrique de l’Ouest vivant sur le sol genevois n’ont pas le vent en poupe dans la course à l’emploi en adéquation avec leur niveau de formation. Elles prêtent le flanc à des stéréotypes dont l’existence précède leur immigration et qui les enfoncent impitoyablement dans le labyrinthe de la marginalisation professionnelle. Pour tout simplement être acceptées, elles doivent faire face à des appels multiples : appel à la compétence, appel à l’obtention de diplômes locaux, appel à la combativité, appel à l’exemplarité, appel à l’inflexion de toutes les attentes négatives pesant sur elles et leurs confrères…appel à des aptitudes psychologiques dépassant la mesure.