Ont collaboré à ce numéro

 Alice M. , Yannick H
 CICR
 Iba Der Thiam
 Mme Inès El-Shikh
 WWF

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

L’état de la biodiversité mondiale apparaît pire que jamais.

Publié le, 30 septembre 2014 par El Hadji Gorgui Wade Ndoye

L’Indice Planète Vivante, qui exprime la tendance suivie par plus de 10 000 populations d’espèces sauvages, a enregistré un déclin de 52 % entre 1970 et 2010. En d’autres termes, l’effectif des populations de mammifères, d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens et de poissons a diminué en moyenne de moitié environ en 40 ans, ce qui représente un recul beaucoup plus marqué que celui précédemment estimé. Cet écart s’explique pour l’essentiel par l’amélioration de la méthodologie appliquée, désormais plus représentative de la distribution géographique de la biodiversité planétaire, lit-on, dans le Rapport de WWF remis à la presse, ce matin.