Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

COMMUNIQUE-HAITI: 25 HAITIENS VEULENT RETOURNER AU SENEGAL-

Communiqué de Presse- GENEVE- Offre de retour en Afrique : Intéressés par la proposition d’Abdoulaye Wade, un groupe de 25 Haïtiens écrit à El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain en ligne ContinentPremier.Com Un groupe de 25 Haïtiens victimes du séisme du 12 janvier a exprimé son souhait de rentrer "au bercail, au Sénégal" selon les termes de la lettre électronique que j'ai reçue (voir plus loin), ce 20 janvier, de la part d'un journaliste haïtien lui même victime et intéressé par l'offre du Président Wade du Sénégal d'accueillir les Frères d'Haïti en Afrique. Ce groupe a lu mon article sur ce sujet posté sur mon blog de la Tribune de Genève. Le souhait exprimé est que je puisse les mettre en contact avec la Présidence de République du Sénégal pour une suite favorable à leur requête. N'étant pas membre du Gouvernement et n'ayant aucun contact direct avec le Palais de l'avenue Léopold Sédar Senghor, je publie donc la lettre sur mon blog http://gorguindoye.blog.tdg.ch/, comme ce fut le cas avec la déclaration d'Abdoulaye Wade. Peut-être qu'un membre du Gouvernement lira ce blog et prendra contact afin que je puisse transmettre les coordonnées (adresse, téléphone et email) du groupe demandeur. Sainte-Suzanne, Haïti- « Salut. Je viens de lire la mention dans laquelle le président du Sénégal, Son Excellence Abdoulaye Wade, offre terre et rapatriement aux haïtiens qui souhaiteraient revenir à leurs origines. Je fais partie d'un groupe de victimes qui seraient intéressées par cette offre extraordinaire et d'une générosité hors pair. Nous avons tout perdu dans cette catastrophe et souhaitons laisser ce cauchemar derrière nous. J’ai pu seulement sauver ma femme, et mes deux parents comme ils étaient partis au village. Il ne me reste que moi-même. J'ai pu sauver mon passeport et celui de ma femme. Un groupe de 25 personnes constitue la première vague de la diaspora africaine ayant choisi de retourner au bercail, c'est-à-dire au Sénégal. Parmi ces 25 âmes, il convient de signaler la présence de plusieurs couples, jeunes professionnels et deux familles complètes. Pourriez-vous, je vous prie, me donner plus d'infos à partir de mon adresse e-mail: loui…@gmail.com. Dans l'attente d'une réponse positive, je vous prie de croire, à l'expression de mes vifs désirs d'entamer un nouveau départ et de croire à mes salutations distinguées ». M.E, (avec téléphone, adresse etc…) El Hadji Gorgui Wade NDOYE, journaliste sénégalais accrédité à l’ONU-Genève, directeur de publication du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.com Téléphone Mobile : 0041-76- 203- 61-62- Bureau : 0041-22- 917-37-89 Salle de Presse No-1, 8, avenue de la Paix, Palais des Nations-Unies- 1211- Genève- Suisse.

Journaliste, photographe reporter, Eugène L., qui nous avait écrit pour entrer en contact avec les autorités sénégalaises pour le retour de 25 de ses compatriotes en Afrique à la suite de notre article reprenant la déclaration du Président Wade d’accueillir au Sénégal des Haïtiens qui le désirent à la suite du séisme dévastateur du 12 janvier dernier, dit ce qu’il attend des Chefs d’Etat africains qui se réuniront à Addis du 31 janvier au 2 février 2010. Il explique par ailleurs la situation plus que catastrophique du peuple d’Haïti après le séisme et la désarticulation de l’aide apportée à ce pays et comment y remédier. Contacté au téléphone et par email, Eugène s’explique par ailleurs sur une probable intégration d’Haïtiens au Sénégal et ailleurs en Afrique.

Par Papa Diadji Gueye

Toronto- (Canada) - Excès de zèle, professionnalisme parcellaire ou institutions peu outillées? En tout état de cause l’image de la diplomatie canadienne sur plan international a fait l’objet de nombreuses interrogations dans l’affaire Souaad Hagi Mohamud. Certains observateurs n’ont d’ailleurs pas hésité à relever le paradoxe noté dans l’explosion d’une telle affaire, lorsque le Canada, de tout temps, s’est démarqué par sa promptitude à assister ses citoyens une fois en difficulté administrative dans un pays étranger.     

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a mis en place depuis maintenant 18 mois un programme de retour volontaire et de réintégration pour des migrants en situation irrégulière se trouvant sur le territoire marocain et qui souhaitent retourner vers leurs pays d'origine, a assuré Jean Philippe Chauzy porte parole de l’OIM (notre photo). 

GENEVE- Le Rapporteur spécial sur les droits de l'homme des migrants, M. Jorge Bustamante, a conclu le 21 août sa visite au Sénégal, débutée le lundi 17 août. Cette mission, souligne un communiqué de l'ONU, avait pour objectif principal d'identifier les défis posés par la question des droits de l'homme des migrants afin d'explorer des pistes de solutions et de formuler des recommandations concrètes, en consultation avec les autorités gouvernementales et les acteurs de la société civile et de la communauté internationale.

Par Doudou Sow*, Sociologue de formation, spécialisé en Travail et organisations.

Bien malin celui qui pourrait se vanter d’analyser de manière exhaustive la pertinence des associations ethnoculturelles ou monoethniques compte tenu de la complexité de leur rôle. Pour cette raison, notre objectif dans cet article s’efforcera plutôt de montrer l’utilité d’une association ethnoculturelle africaine, non pas dans le cadre politique mais à travers les services de proximité qu’elle offre à ses membres et son ouverture à la société d’accueil.