Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

La première surprise de ce roman vient d’abord de son auteur dont on pensait qu’il s’était définitivement spécialisé dans les essais et pamphlets au vitriol. C’est donc avec beaucoup de curiosité que j’ai commencé la lecture de ce livre, sorti en novembre 2007. Ceux qui se seraient attendus à des critiques acerbes ou des phrases assassines, dans le champ de la politique, déchanteront très vite.

Le thème est classique (l’Afrique entre Tradition et Modernité). L’éditeur le présente ainsi : « après avoir connu dans sa chair la douloureuse épreuve de l’excision, une femme subit une intervention chirurgicale qui la ramène à la vie et à l’amour. En vraie miraculée, elle se reconstruit après retrouvé son corps. Elle s’épanouit auprès d’un mari enfin engagé dans la lutte contre l’excision ».

Pascal Ndéné vient de publier aux Editions Harmattan son premier livre: "Un scout sénégalais. L'aventure citoyenne". Préfacé par son aîné Gabriel Diène Ngom, le livre compte 174 pages réparties en huit chapitres, allant des "Vagabonds de Kanda" à "En route vers la Casamance". Très agréable à lire, Pascal Ndène, raconte le scoutisme à l'Africaine avec joie et ferveur. Il avait dit-il : "envie de partager les valeurs du scoutisme que j'ai vécu à l'adolescence avec d'autres personnes et notamment des jeunes aussi bien à l'intérieur qu'en dehors du scoutisme". 

Quelle est notre humanité aujourd’hui? Que faisons nous de la parole d'autrui? Autrui est-il l'enfer? Avec un an d’expertises fondées sur l’expérience de la parole, la conversation, la narration, la lecture, l'institut suisse de brainworking dirigé par François Keller et Ariane Schindelholz, a regroupé vingt cinq personnalités représentatives de divers secteurs d'activités pour donner un certain miroir de la Romandie. Connaissons-nous vraiment la Genève internationale, Lausanne la Ville Olympique etc? Ne passons nous pas souvent à côté des choses et des hommes sans répondre à leur interpellation? Casser la routine, s’interroger sur ses habitudes, c’est une attitude réflexive qui pourrait définir le brainworking. Ces 25 personnalités (ambassadeur Blaise Godet, le banquier Pictet, le journaliste Jean Philippe Rapp, l'ex ministre Carlo Lamprecht etc) sont tout de même des témoins d’une pratique (banque, service publique, horlogerie luxe...).

Inconsciemment, on se fait une idée de Genève banalisée, notamment quand on y habite : commerce international, organisations internationales, belle ville, transactions financières importantes. Il y a beaucoup de facettes et de strates à Genève, qui nous échappe. Genève est une ville complexe. Et quand on vit à Genève, si on n’est pas attentif, on rate quelque chose de cette complexité.

Interpellée lors de sa conférence de presse lundi au Palais des Nations-Unies sur le livre : « L’Afrique répond à Sarkozy contre le discours de Dakar», Rama Yade, Secrétaire d’Etat français auprès du Ministre des Affaires étrangères et européennes, chargée des Droits de l’Homme, prône le dépassement. La Française d’origine sénégalaise, croit que les relations entre l’Afrique et la France méritent mieux que d’entretenir des polémiques.