Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

El Hadji Gorgui Wade NDOYE


GENEVE – - Moins d’un an après son roman Kaveena (Philippe Rey, mars 2006), qui met en fiction le « pacte de sang » entre la France néo-coloniale et les élites africaines, Boubacar Boris Diop publie le 11 janvier prochain « L’Afrique au–delà du miroir » chez le même éditeur. Ce nouvel ouvrage est constitué d´une série d´essais s´inscrivant dans la thématique générale de l’auteur, à savoir « une méditation sur la condition humaine à travers les tragédies et les espérances du continent noir. ». Comme on peut s´en douter dès le titre, « L´Afrique au-delà du miroir » récuse l’image que les médias occidentaux donnent de notre continent et qui, selon l´auteur, « ne correspond en aucune façon à la réalité ». A en croire l’écrivain sénégalais, cette déformation délibérée des événements « vise surtout à faire honte à chaque Nègre de sa mémoire et de son identité. » Il souligne avec force que « ce n’est pas acceptable » avant d´ajouter qu´en Afrique noire tout particulièrement « la prise de parole est un impératif moral pour tous ceux qui ont la possibilité de se faire entendre. » Boubacar Boris Diop lève un coin de voile sur son nouvel ouvrage. « L’Afrique au – delà du miroir , est réellement une contribution à l´année-Senghor » annonce –t- il à ContinentPremier.

Disciple de Cheikh Anta Diop, l’écrivain sénégalais invité au Salon du Livre à Paris s’était évertué à comparer le poète – président Léopold Senghor au savant antiquisant Cheikh A. Diop.