Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Pourquoi Freud le père de la psychanalyse s'identifie-t-il à un guerrier de l’Antiquité, héros d’un pays lointain qu’il n’a jamais visité? Jeune lycéen juif de  Vienne, Freud invoque comme une catharsis, dans les années 1870, Hannibal le Tunisien? En marge du pèlerinage juif de la Ghriba à Djerba (11 au 13 mai 2009), Franklin Rausky, intellectuel juif réputé en France, lève le voile dans une communication : « Rêves de Carthage : de l’antiquité à Freud ». Tenant en haleine son public, Franklin Rausky réveille Sigmund Freud en ouvrant son livre « l’Interprétation des rêves ».Freud y raconte un voyage inachevé : son voyage en Italie. Il s’arrête à mi-chemin et n’arrive pas à Rome… Il pense alors à un autre personnage qui, lui aussi, songeait à entrer en Rome et ne réussit pas son pari. Ce personnage c’est Hannibal de Carthage. Et Freud d’expliquer ainsi sa fascination :