Ont collaboré à ce numéro

 BAD, CIC
 ECOFIN
 Gorgui Wade NDOYE
 Handicap Intern.
 Handicap Internation
 IPU
 M. Alioune TINE
 Ms Anoushka RAI
 UIP
 Zeid Ra'Ad Hussein

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Broken Chair: Le symbole de Handicap International fait peau neuve

Publié le, 31 mai 2016 par El Hadji Gorgui Wade NDOYE

Broken Chair est un monument genevois connu de tous. Mais que représente-t-il? Handicap International profite de son actuelle rénovation pour rappeler au public ce qu’il symbolise: la lutte contre les armes explosives et les violences faites aux populations civiles lors des conflits armés. Durant tout le mois de juin, Handicap International propose un programme ludique et pédagogique: expositions de photos, démonstration de déminage et pyramide de chaussures, lit-on dans un communiqué reçu par ContinentPremier.Com.

Broken Chair, créée par l’artiste genevois Daniel Berset, représente l’une des missions principales de Handicap International: la lutte contre la violence faite aux populations civiles lors des conflits armés. Malgré son pied en moins, elle tient debout avec dignité et représente le combat des victimes d’armes explosives à travers le monde.

«Les armes explosives sont utilisées dans des zones peuplées dans la majorité des conflits actuels. Elles constituent une menace grave pour les populations puisque 92% des victimes sont des civils! Ces armes tuent, blessent, forcent les déplacements, détruisent les infrastructures civiles et empêchent de fournir l’aide humanitaire, s’exclame Petra Schroeter, directrice de Handicap International Suisse. De plus, un pourcentage élevé de ces armes n’explose pas à l’impact, ce qui représente une menace mortelle et permanente longtemps après la fin des combats.»

Sur la Place des Nations à Genève, Broken Chair fait face au siège de l’office des Nations Unies. Le monument est un défi adressé à la communauté internationale. Il lui rappelle ses obligations de respecter le Droit international humanitaire et de protéger les civils contre l’usage de ces armes.

El Hadji Gorgui Wade NDOYE.