Ont collaboré à ce numéro

 BBC
 ESC Grenoble
 La Redaction
 M. Mamoussé DIAGNE
 Nations Unies

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Corruption : Massata Diack nie tout, selon la BBC

Publié le, 22 décembre 2015 par BBC

Massata, le fils de Lamine Diack, l'ancien président de l'IAAF inculpé pour corruption en France, a déclaré à la BBC qu'il rejette toutes les accusations.

"Il n'y a jamais eu d'extorsions de fonds sur les athletes. Je n'ai jamais rencontré aucun athlète, aucun agent, personne dans ce monde, à qui j'ai demandé un paiement. Je travaille avec les sponsors, avec les gouvernements, le comité olympique. Je rejette toutes ces allégations. Je n'ai jamais été impliqué dans un système de corruption ou d'extorsion de fonds des athlètes, je rejette totalement cela", a-t-il déclaré à la BBC. Selon le fils de Lamine Diack, ces accusations procèdent d'une volonté de salir le travail de son père.
 
"Soudainement, ils vont détruire tout ce qu'il a construit en 16 ans et durant les 39 ans qu'il a passé à l'IAAF. Je trouve cela triste et je ne reconnais pas certians actes et certaines déclarations. C'est une question de vie. Nous laissons tout entre les mains de Dieu", ajoute-t-il.
 
Massata Diack, fils de Lamine Diack, par ailleurs consultant à l'IAAF, n'est pas en état d'arrestation. "Je ne vais pas disparaître du Sénégal où je vis", précise-t-il. A ses yeux, si la justice fait son travail, les enquêteurs comprendront que Lamine Diack n'a rien fait, poursuit la BBC.
 
"S'ils veulent enquêter, ils sont libres de le faire au Sénégal. Ils ont les canaux pour envoyer des enquêteurs. Tout ce qu'ils ont comme accusations, je suis prêt à y répondre. Avant que Lamine Diack ne quitte ses fonctions, il n'y a aucun athlète russe accusé de dopage qui n'a pas été sanctionné", conclut-il.
 
Mi-novembre, le Sénégalais Lamine Diack, ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), a été mis en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé.
 
Mardi, il a été de nouveau inculpé lundi en France pour corruption dans le scandale sur des cas de dopage étouffés moyennant finances.
 
SOURCE: BBC