Ont collaboré à ce numéro

 CAF
 CIO Lausanne
 El Hadji Gorgui Wade
 Forum de Dakar
 Handicap Internation
 Landmine Monitor
 Marieme Senghor
 Mme Léna MBAYE
 OIF
 OIF Paris, Cyril B.
 Service Presse ONU
 Sommet OIF 2014
 UIP

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Mines antipersonnel : Plus de 3.000 tués en 2013.

Publié le, 10 décembre 2014 par ICBL

 3 308 personnes ont été tuées par des mines antipersonnel en 2013. Il s’agit du bilan le plus bas depuis 1999, année de la première publication du Monitor. Les victimes restent majoritairement des civils (79%) ; selon le Landmines Monitor 2014 qui dévoile ses chiffres.

Selon le rapport 2014 :

L’utilisation des mines a été presque totalement éradiquée. Cette évolution indique que le Traité d’Ottawa est un succès. Il compte 162 Etats parties. Seulement 35 Etats n’en sont toujours pas signataires. La dernière violation du Traité par l’un de ses membres, en l’occurrence le Yémen, date de 2011 ; 

Les observateurs ont récemment fait état de l’existence de stocks dans le conflit qui oppose les forces gouvernementales d’Ukraine aux rebelles pro-russes. L’Ukraine est Etat partie au Traité ; 

Près de 50 millions de mines antipersonnel ont été détruites depuis 1999. Les Etats-Unis ont annoncé en juin 2014 qu’elles mettaient fin à la production et l’acquisition de mines antipersonnel, affirmant qu’ils s’efforceraient de se conformer à la Convention d’Ottawa dans le but - à terme - de la ratifier. En septembre dernier, Washington a également annoncé qu’elle mettait fin à leur utilisation - excepté dans la péninsule coréenne - et oeuvrerait à la destruction des stocks ; 

Pendant les dix dernières années, les transferts mondiaux de mines sont restés faibles. Des mines apparues au Soudan et au Yémen indiquent cependant une forme résiduelle de marché ; Encore 56 Etats, dont 32 Etats parties au Traité, sont contaminés par des mines antipersonnel. 40 pays sont dans la capacité de dépolluer leur territoire dans les 4 ans à venir. 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye